La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
59
0
samedi 22 Juin, 2024
Catégorie : Actu flash

Les cloches de ND sont en cours de rénovation à la fonderie Cornille Havard

Les cloches de Notre-Dame de Paris, sont en cours de rénovation dans cette fonderie de la Manche

Créée en 1865, la Fonderie Cornille Havard, est l’une des dernières en activité. Les cloches de Notre-Dame de Paris sont en cours de rénovation, à Villedieu-les-Poêles. Découverte.

Paul Bergamo, le directeur de la fonderie, surveillera la réinstallation des cloches rénovées, dans la tour de Notre-Dame de Paris.
D’après Paul Bergamo, le directeur de la fonderie, deux cloches doivent encore être redorées avant leur réinstallation. ©Victoria Allaume.
Voir mon actu

En France, seulement trois fonderies de cloches sont encore en activités en 2024.

Celle d’Orléans Dominique Bollée, dans le Loiret,

la Paccard Fonderie de cloches et carillons, en Haute-Savoie,

la Fonderie Cornille Havard, de Villedieu-les-Poêles.

Un savoir-faire encore en activité

Cette dernière a été créée en 1865, mais est issue d’une longue tradition de fondeurs de cloches qui exerçaient dans la commune. Encore aujourd’hui, elle crée, restaure et installe les cloches de nombreux monuments religieux du pays et d’ailleurs.

Au total, « une centaine de grandes cloches est fabriquée par an », par l’établissement sourdin, assure son directeur, Paul Bergamo.

À lire aussi

Mais la fonderie en fabrique également de toutes tailles pour les entreprises, les écoles et les particuliers, qui en apposent à l’entrée de leur domicile ou sur leurs bateaux, par exemple ; et qui peuvent les faire graver de leurs initiaux ou d’un blason familial.

Vidéos : en ce moment sur Actu

La fonderie est ouverte au public

Chaque année, la fonderie reçoit plus de 50 000 visiteurs, qu’ils soient simples curieux ou passionnés par le sujet.

En saison estivale, toutes les 15 minutes, des départs de visites guidées ont lieu. Elles vous permettent d’en apprendre plus sur l’histoire de la fonderie, mais aussi sur la façon dont sont encore coulées les cloches aujourd’hui.

Lors de ce parcours, vous pourrez observer les artisans en pleine activité, et vous aurez peut-être même l’occasion, si vous êtes chanceux, d’assister à la fonte d’une cloche…

Visiter la fonderie de Villedieu, c’est une expérience unique sur le territoire normand que l’on vous invite à tester si ce n’est pas déjà fait !

Les cloches de Notre-Dame de Paris, en cours de rénovation

« Chaque cloche porte le nom d’un personnage ayant marqué l’histoire de Notre-Dame, comme Gabriel, Emmanuel, ou Benoît-Joseph, en référence au Pape », explique Paul Bergamo.

En 2013, à l’occasion des 850 ans de la cathédrale, la fonderie manchoise avait déjà mis la main à l’ouvrage, en fabriquant neuf nouvelles cloches, qui ont pour but de « reconstituer la sonnerie de l’ancien régime ».

Seulement, depuis le mois de juillet 2023, les huit cloches de la tour nord de la cathédrale, sont arrivées à Villedieu-les-Poêles, dont Gabriel, qui pèse quatre tonnes, ou Jean-Marie, « la plus petite cloche de Notre-Dame », qui pèse 782 kg.

À lire aussi

Après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris en 2019, ces dernières avaient bien besoin d’un petit coup de rafraîchissement. « Elles ont été analysées, puis leur restauration a pu débuter. Cela fait 11 mois qu’on travaille dessus, donc on est plutôt sur la fin du projet », assure le directeur de l’établissement sourdin.

Ne tardez pas si vous voulez les voir !

Lors de notre visite de la fonderie, le 14 juin dernier, Pauline, qui s’occupe habituellement de la fabrication des modèles de cloches, via la création d’inscriptions en cire, était en train de rénover les jougs, parties en bois qui permettent de maintenir les cloches.

Bientôt, les huit objets sacrés vont devoir quitter la fonderie. « Il ne nous reste plus qu’à appliquer la dorure sur Marcel et Gabriel, durant le mois de juillet », deux cloches qui ont dû subir un traitement thermique, avant d’être polies et bientôt recouvertes partiellement de ce métal noble.

En automne prochain, les cloches devraient retrouver leur place d’origine, sous l’œil averti de Paul Bergamo. « Nous, on travaille vraiment sur la restauration. Ce n’est pas nous qui allons réinstaller les cloches dans la cathédrale, mais on nous a demandé d’être là à toutes les étapes clés pour vérifier et valider les éléments. »

Grâce à cette installation, les cloches de Notre-Dame de Paris sont protégées, tout en étant visibles du grand public.
Grâce à cette installation, les cloches de Notre-Dame de Paris sont protégées, tout en étant visibles du grand public. ©Victoria Allaume.

D’ici là, vous pouvez toujours rendre visite aux cloches de Notre-Dame. « Nous avons insisté pour qu’elles soient visibles du grand public durant la rénovation, afin que toutes les personnes qui ont envie de participer de près ou de loin à cet échafaudage le puissent », détaille le Sourdin.

Il faut néanmoins préciser que vous ne pourrez pas approcher les cloches de trop près, puisqu’elles sont installées dans une construction inaccessible aux visiteurs, mais qui permet de les protéger.

Pour vous, Côté Manche a photographié l’intérieur de cette installation, censée rappeler le chantier de Notre-Dame, auquel de nombreux acteurs participent :

Huit cloches de Notre Dame de Paris sont en cours de rénovation, à Villedieu-les-Poêles, depuis plusieurs mois.
Huit cloches de Notre-Dame de Paris sont en cours de rénovation, à Villedieu-les-Poêles, depuis plusieurs mois. ©Victoria Allaume.

Une expo photos pour célébrer les « Notre-Dame » de France

L’exposition de ces huit cloches, est également accompagnée d’une exposition photo, clin d’œil aux églises Notre-Dame, pour lesquelles la fonderie manchoise a rénové ou créé des cloches.

Certaines, ont été installées très loin de la petite commune de Villedieu-les-Poêles, c’est le cas d’une cloche de Notre-Dame de Mossoul. Tandis que d’autres sont bien plus proches, à l’instar de la cloche Jacques, de Notre-Dame de Bayeux.

Une exposition photo sur les cloches des Notre-Dame de France, fabriquées par la fonderie, est à retrouver en ce moment.
Une exposition photo sur les cloches des Notre-Dame de France, fabriquées par la fonderie, est à retrouver en ce moment. ©Victoria Allaume.

Des artistes renommés se sont même investis dans des projets à leur façon, en décorant les cloches de leurs créations contemporaines. On pense à l’aquarelliste Makiko Furuichi, « qui a peint des motifs à la cire, directement sur un modèle de cloche ».

À lire aussi

Un savoir-faire à découvrir tout l’été de 9 h 30 à 18 h 30 (horaires du 15 juillet au 24 août).

Plus d’infos sur le site internet de la fonderie : https://cornille-havard.com/

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Les cloches de ND sont en cours de rénovation à la fonderie Cornille Havard"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi