La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
176
0
vendredi 21 Juin, 2024
Catégorie : AAESFF

La fonderie Manoir Industries reprise sans aucun licenciement

« On s’est battu comme des chiens mais on a réussi » : la fonderie Manoir Industries reprise sans aucun licenciement

C’est une bonne nouvelle pour l’emploi dans l’Eure, la fonderie Manoir Industries dont la principale activité se trouve dans l’Eure à Pîtres, est reprise. Aucun emploi ne sera impacté avec ce changement de propriétaires.

La reprise de Manoir Industries par le groupe britannique Paralloy a été actée ce jeudi 20 juin 2024 par le tribunal de commerce de Paris. Un rachat défendu par l’État (via la Direction interministérielle aux restructurations d’entreprise – DIRE -), la Région Normandie, EDF et par le syndicat CFE-CGC.

Un changement de propriétaires acté

Manoir Industries était depuis 2013 la propriété d’actionnaires chinois. En Normandie, en plus de la fonderie de Pîtres, le groupe possède d’autres sites de chaudronnerie à Conches-en-Ouche (Eure), Beaumont-la-Hague et Agneaux (Manche).

 « On s’est battu comme des chiens mais on a réussi. » C’est ainsi que le président de la Région Normandie Hervé Morin  s’est adressé aux salariés de Manoir Industries.

Ce jeudi matin, une visite du site pour la presse avait lieu et certains salariés ont pu rencontrer le futur président Robert Mc Gowan. Il est le patron du groupe Paralloy, auparavant concurrent de Manoir Industries.

En difficultés financières depuis plusieurs années, l’entreprise est dirigée depuis mai 2023 par Ludovic Lambert qui a mené un plan de redressement efficace. Manoir Industries a vu une nette amélioration de son chiffre d’affaires (+40% en 2023) et de son exploitation mais avait des besoins en financements qui n’étaient plus couverts par ses actionnaires chinois.

Bientôt des embauches

Des investissements sont prévus : une quarantaine de millions d’euros sur six ans, précise Ludovic Lambert, président de Manoir Industries. Le carnet de commandes s’élève à 140 millions : « On ne peut pas s’imaginer autre chose que d’accroître et maintenir son savoir-faire. L’emploi est maintenu et il y a des perspectives d’embauches, car on est sur des métiers critiques : on a des difficultés de recrutement. On va recréer des écoles de formation« , précise Ludovic Lambert.

Spécialisé dans la transformation des métaux et la réalisation de pièces complexes pour l’industrie, le nucléaire, et la défense, Manoir Industries réalise des alliages de haute précision.

Les équipes utilisent des procédés innovants pour la fabrication de pièces métalliques en aciers spéciaux, qu’ils sont les seuls à fournir notamment pour le circuit primaire des réacteurs nucléaires de 3e génération. Un plan de recrutement de 60 personnes est prévu.

Dès le vendredi 21 juin 2024, Manoir Industries exercera ses activités sous le nom de « Manoir, une société Paralloy ».

Les projets de Manoir Industries

Manoir Pîtres a fourni les composants critiques de toutes les centrales nucléaires 900 MW et 1300 MW installées en France et dans le monde, et fabrique des pièces pour les réacteurs nucléaires de 3e génération (EPR).

Une activité déjà en croissance et amenée à s’amplifier ces prochaines années du fait du renouvellement du parc nucléaire.  Il fournit également l’embout du canon Caesar pour la Défense française.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "La fonderie Manoir Industries reprise sans aucun licenciement"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi