La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
183
4
mardi 27 Août, 2019
Catégorie : Au hasard

J’ai (nous avons besoin de vous)

pour faire perdurer ce blog,

pour le faire évoluer,
pour l’alimenter.

Zone de commentaire !

4 commentaires pour : "J’ai (nous avons besoin de vous)"

  1. Une petite digression, si Piwi le permet. Un coup de gueule perso, j’avoue.

    Le tic du « tique »
    Nullement opposé à l’évolution de notre belle langue française, je trouve qu’il n’y a rien de plus déplorable et énervant, que tous ces éléments de langage, comme on dit, qui viennent la polluer chaque jour. Nos cousins québécois sont bien plus respectueux à cet égard. La nature humaine est ainsi faite que ce qui nous apparait nouveau nous fascine…et nous enclin à vouloir imiter autrui, au détriment parfois de notre propre personnalité.

    Ainsi, par paresse intellectuelle ou/et désir de se singulariser, comme c’est hélàs très souvent le cas dans les milieux dits « branchés » : publicité, communication, journalistes, milieu des arts, … des « expressions à la con» sont sorties des profondeurs du dictionnaire ou de je ne sais où, et leur usage abusif voire excessif s’est rapidement étendu à toute la population. Effet « moutonnier » habituel du pékin moyen, tels les boucles d’oreilles pour hommes, les tatouages et autres façons de se distinguer…tout en surfant sur une tendance à la mode !

    • Avant, nous avions des problèmes. Maintenant, il est plus chic de dire « : des problématiques ». Effectivement, ça pose son locuteur !!
    • Nous abordions des thèmes. Aujourd’hui, ce sont des thématiques. Wouaahou !! Ca le fait, comme dit l’autre.
    • La réponse Oui à une question fermée n’est plus assez digne de soi. Il faut maintenant dire : « Tout à fait ». Bien plus élégant, n’est-ce pas ?
    • Quant par exemple, on parle d’un objet ancien acheté à la brocante, il est plus classe de dire qu’il « raconte une histoire ». Dont acte…
    • Il est à croire qu’auparavant, nous vivions dans le monde du Faux, puisque maintenant, pour tout et n’importe quoi, il est de bon ton de rajouter le qualificatif : Vrai. Ainsi, le libraire dira-t-il que ce livre raconte une Vraie histoire. Perso, je dirais plutôt que c’est une vraie…connerie !!
    Etc, etc. On peut multiplier les exemples, en y ajoutant aussi les mots anglais (ex : forwarder, dans le milieu informatique : quelle horreur !!) plus ou moins francisés.
    J’arrête là. Fort heureusement, il semble que notre milieu de fonderie, pragmatique et moins « m’as-tu vu » échappe encore à ce raz-de marée lénifiant. On ne peut que s’en féliciter.

    Piwi : « Tabernacle » clame les québéquois.

  2. Autres mots issus de la « branchitude attitude » à la mode chez nos pseudos-intellos-:
    – pitch : bien plus « classe » que d’utiliser simplement les mots français : présentation, argumentaire !!
    – dipper : une « affrosité » (comme dit l’autre) créée à partir du verbe : to dip (tremper, plonger). Le summum!!

    Moralité : L’imbécillité est une chose universellement partagée. Chez les personnes instruites, c’est un peu plus long à dépister.
    Et à l’heure où l’on nous parle de l’intelligence artificielle, il est bon de rappeler que celle-ci n’est rien comparée à la stupidité naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi