La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
200
0
jeudi 02 Sep, 2021
Catégorie : Selon la presse

Chômage partiel en forge, fonderie et mécanique chez Stellantis Mulhouse

L »Alsace –

L’atelier mécanique va subir, comme la forge et la fonderie, deux jours de chômage partiel, conséquence de la pénurie mondiale de composants électroniques qui affecte les usines de montage de Stellantis.

La direction du site mulhousien de Stellantis, anciennement PSA, a annoncé, ce mercredi, le recours au chômage partiel, durant deux jours, pour les usines de forge, fonderie et outillage. L’annonce a été faite lors d’une réunion extraordinaire du Comité social et économique. Les salariés de la forge ne travailleront pas ce jeudi et vendredi et la mesure s’appliquera lundi 6 et mardi 7 septembre pour les employés de la fonderie et de l’outillage.

Ce recours au chômage partiel est la conséquence des perturbations provoquées par les problèmes d’approvisionnement de composants électroniques qui touchent l’industrie automobile mondiale et perturbent fortement les usines de montage, notamment en Europe. Or, les usines de forge, fonderie et mécanique de Stellantis Mulhouse approvisionnent l’ensemble des usines du groupe né de la fusion de PSA et Fiat Chrysler en janvier dernier.

Nouvelles modalités de chômage partiel

La situation est fragile mais les activités de l’usine terminale de Mulhouse, qui assemble les DS7 Crossback, Peugeot 508 et désormais la nouvelle Peugeot 308, devraient se dérouler normalement au cours des prochains jours. Suspendue il y a deux semaines, la création d’une deuxième équipe est toujours suspendue à l’amélioration de la situation en matière d’approvisionnement des composants électroniques.

Cette décision intervient au lendemain de l’avis favorable, par quatre organisations syndicales (CFE-CGC, FO, CFTC, CFDT) sur cinq (la CGT a voté contre), du nouveau dispositif d’activité partielle de longue durée s’appliquant à l’échelle du groupe. Lequel est plus favorable que l’accord de branche de la métallurgie limité à 70 % du salaire brut et 84 % en net. « Les salariés ayant atteint le seuil bas de la modulation ou travaillant en horaire de journée sont les premiers à utiliser ce nouveau dispositif. Sans cet accord, techniciens et agents de maîtrise auraient perdu 10 % de plus de leur rémunération lors de chaque séance non travaillée », résume Laurent Gautherat, dirigeant de la CFE-CGC et secrétaire du CSE central, qui estime que « ces coupures d’activité risquent malheureusement de durer au moins jusqu’à la fin de l’année ».

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Chômage partiel en forge, fonderie et mécanique chez Stellantis Mulhouse"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi