La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
27
0
mercredi 12 Juin, 2024
Catégorie : Actu flash

La transition énergétique sur la scène de l’Opéra de Paris

PIWI Alors que l’Opéra national de Paris prévoit d’importants travaux qui entraîneront la fermeture successive de ses deux salles pour une à deux saisons.. et idem pour le centre Pompidou :

La transition énergétique sur la scène de l’Opéra de Paris est à l’ordre du jour comme en fonderie

Scavio Jean-François   Président JF2S Consulting SAS
Sujet : TR : La transition énergétique sur la scène de l’Opéra de Paris

De : Emma Martin

À : Communication Annuaire – Fonderie et Piwi
Sujet : La transition énergétique sur la scène de l’Opéra de Pari

Bonjour fonderie-piwi.fr,

Je me permets de vous contacter concernant notre article sur la transition énergétique sur la scène de l’Opéra de Paris.
Nous pensons qu’il pourrait être intéressant pour vos lecteurs.

Nous demandons simplement que notre source soit spécifiée avec la mention suivante pour des raisons de droits d’auteur.

Source : https://www.fournisseur-energie.com/actualites/transition-energetique-opera-paris/

La transition énergétique sur la scène de l’Opéra de Paris

La transition énergétique sur la scène de l'Opéra de Paris

L’opéra de Paris consomme l’équivalent d’une ville de 8 000 habitants en électricité. Ce dernier gère quatre établissements : l’Opéra Bastille, le Palais Garnier, l’École de danse de Nanterre, et les Ateliers Berthier. Ces sites totalisent 185 000 mètres carrés d’espaces à maintenir chauffés et ventilés. Annuellement, l’Opéra consomme environ 17,8 GWh d’électricité.

Une baisse de la consommation

Cependant, pour les sites de l’Opéra, entre septembre 2022 et avril 2023, la consommation d’électricité a été réduite de 11% et la consommation de chauffage de 27 %.

Des installations d’éclairages LED à basse consommation ont débuté sur le site de l’Opéra Garnier (en 2015) et de l’Opéra Bastille (en 2017). De plus, depuis 2016, l’Opéra bénéficie d’un contrat d’électricité 100 % renouvelable grâce à son fournisseur Volterres.

En 2022, l’Opéra de Paris a réalisé un bilan carbone sur l’année 2019. Ce dernier avait révélé que ce dernier consommait 44,654 tonnes de CO2, principalement à cause des déplacements des visiteurs internationaux.

Sensibilisation du public

L’Opéra de Paris vise à sensibiliser son public aux pratiques durables et en faveur de la transition énergétique, à travers des initiatives telles que l’amélioration des offres des bars lors des entractes, l’installation de bornes de tri sélectif, et l’inclusion de rappels de bonnes pratiques sur les billets et dans les locaux. Des projets de rénovation majeurs sont prévus pour continuer à réduire les consommations énergétiques des bâtiments.

Avec une enquête en cours sur les déplacements de ses publics, l’Opéra de Paris prévoit de proposer et d’encourager des alternatives de transport moins polluantes pour accéder à ses théâtres. Les artistes voyagent désormais en train, interdisant le remboursement des frais de déplacement par avion lorsque le trajet peut être effectué en train en moins de cinq heures.

La stratégie imaginée

L’Opéra de Paris a élaboré une stratégie pour diminuer ses émissions de gaz à effet de serre. Cette dernière a conduit à plusieurs améliorations :

  • Ajustements des paramètres de température : depuis octobre 2022, la température dans les locaux et espaces publics est maintenue à 19°C durant l’hiver, à l’exception des zones utilisées par les artistes où elle reste à 22°C (salles de répétition, scènes, loges). Pour l’été, la température de refroidissement a été réglée à 24°C, comparativement à 18°C précédemment.

  • Optimisation des systèmes de chauffage et de refroidissement : le désembouage des systèmes, le remplacement des pompes vieillissantes et des chaudières, le raccordement au réseau de froid urbain fraîcheur de Paris pour une gestion plus efficace de la température.

  • Extension de l’utilisation des éclairages LED : avant la fin 2023, l’installation d’éclairages LED basse consommation a été réalisée sur 55 % des dispositifs d’éclairage des bâtiments des quatre sites. Pour ce qui est de l’éclairage scénique, 70% à l’Opéra Bastille et 85% au Palais Garnier ont été équipés en LED.

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre des efforts continus de l’Opéra de Paris pour réduire son empreinte carbone tout en améliorant l’efficacité énergétique de ses installations.

Source : https://www.fournisseur-energie.com/actualites/transition-energetique-opera-paris/

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "La transition énergétique sur la scène de l’Opéra de Paris"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi