La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
185
0
vendredi 20 Oct, 2023
Catégorie : Automobile

« la fonderie de Sept Fons fait face à des « problèmes d’organisation et de fiabilité des machines »

ACTU RENNES

Usine Stellantis-PSA La Janais de Rennes : voici pourquoi elle s’arrête

Unité de fabrication des Citroên C5 Aircross et Peugeot 5008, l’usine Stellantis-PSA de La Janais à Rennes va cesser sa production du 30 octobre au 5 novembre 2023. Voici pourquoi.

Le groupe Stellantis recrute près de 500 personnes en intérim pour ses deux sites de Moselle.
Le groupe Stellantis va mettre en pause la production de ses voitures pendant une semaine sur le site de Rennes. (©Archives/Illustration/Stellantis)
Voir mon actu

Nouveau coup d’arrêt pour l’usine StellantisPSA de La Janais à Rennes. Après une fermeture, en avril dernier, faute de semi-conducteurs, l’unité de production va à nouveau devoir s’arrêter entre le lundi 30 octobre et le dimanche 5 novembre.

Cette fois, c’est un autre problème qui l’oblige. Contacté par actu RennesLaurent Valy, représentant CFDT, explique les raisons de cette suspension de production.

À lire aussi

Difficultés d’approvisionnement

« Ce n’est pas une nouveauté », lance d’emblée le syndicaliste. « Cet arrêt a été annoncé il y a plus d’un mois aux salariés et au CSE. »

On fait face à des difficultés d’approvisionnement de disques de freins avec la fonderie de Sept Fons, propriété du groupe. Ces derniers sont montés à Caen avant que les essieux (barre transversale entre les deux roues) ne soient intégrés aux véhicules fabriqués à Rennes.

Laurent ValyReprésentant CFDT

Selon le syndicaliste, la fonderie de Sept Fons fait face à des « problèmes d’organisation et de fiabilité des machines » : « Ils n’arrivent pas à tenir la cadence. »

Laurent Valy se dit enfin inquiet pour la suite : « On ne sait pas ce qui va se passer ensuite. »

À lire aussi

Activité partielle pour les salariés

Quid des salariés pendant cette semaine de fermeture ? Selon le représentant CFDT, ils seront placés en activité partielle de longue durée et seront rémunérés à hauteur de 84 % de leur salaire net pendant cette période.

Les cadres sont eux invités à prendre des congés. L’objectif étant qu’il n’y ait personne sur site pendant l’arrêt de la production. « Ce sera une usine morte », conclut Laurent Valy.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "« la fonderie de Sept Fons fait face à des « problèmes d’organisation et de fiabilité des machines »"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi