La fonderie et Piwi

MENU
Par : Fabrice
49
1
mercredi 08 Mai, 2024
Catégorie : Fonderie d'art

Des cloches en forme olympique

Au JT de TF1 ce 8 mai

Le 13H de TF1 s’est mis en quête des ateliers les plus atypiques qui travaille en ce moment pour les jeux.

En Suisse, l’un d’eux fabrique les petites cloches à l’ancienne qui vont servir pour l’athlétisme, le VTT et le cyclisme.

Des cloches en forme olympique ! (tf1info.fr)

Ce n’est pas la naissance de la flamme olympique, mais la forge d’un des symboles des JO. Dans une petite fonderie de la Chaux-de-Fond (Suisse), Aloïs prépare sa plus importante commande, qui se répète tous les quatre ans. Le bronze est chauffé à 1200 °C, puis versé dans des moules dans une chaleur étouffante.

La cloche officielle des Jeux de Paris prend forme dans le moule fait-maison que l’on découvre dans le reportage de TF1 en tête de cet article, constitué de sable, de châssis et d’un modèle de cloche. Après refroidissement, Aloïs vit un « instant de vérité » avec le démoulage à l’aide d’un marteau.

Le marquage, étape cruciale

Aucune imperfection sur les deux cloches des Jeux conçues ce jour-là, mais il lui arrive parfois de tout recommencer. Reste ensuite à embellir l’instrument et à faire briller ses lettres. Puis vient l’étape la plus délicate : le marquage, un geste très technique dont la maîtrise lui a pris beaucoup de temps. Un dernier objet pour lui donner vie : le bâton qui sert à faire sonner la cloche.

  • La flamme olympique allumée à Olympie.

    LIRE AUSSI

    Paris 2024 : comment la flamme olympique ne s’éteint-elle jamais ?

Ce son va résonner cet été pour annoncer le dernier tour des épreuves d’athlétisme, de VTT et de cyclisme sur piste. Les sportifs s’y sont habitués, mais ils ne savent sûrement pas que la cloche est fabriquée par la même fonderie depuis les Jeux de Moscou, en 1980. À l’époque, le travail du père d’Aloïs avait été repéré par un des sponsors de cet évènement planétaire, pour l’excellence de son travail de marquage. L’aventure de la fonderie continuera pour les Olympiades de Los Angeles en 2028. Si elle se renouvelle pour Brisbane 2032, la cloche des Jeux olympiques fêtera son siècle d’existence.


La rédaction de TF1info | Reportage : I. Blonz, G. Martin

Zone de commentaire !

1 commentaire pour : "Des cloches en forme olympique"

  1. Elles sont belles mais dommage qu’elles soient réalisées en Suisse. On a de belles fonderies en France
    Obertino, paccard……qui ont une très grande expérience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi