La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
177
0
mercredi 25 Oct, 2023
Catégorie : Qui est qui

WAELES / Argentan. « À la fonderie, il y avait une superbe ambiance ….

OUEST FRANCE –

Argentan. « À la fonderie, il y avait une superbe ambiance malgré la dureté du travail »

En 2003, la fonderie fermait (2/5). Retour sur l’histoire de la fonderie Waeles-Valfond, vingt ans après une liquidation qui a laissé 320 salariés sur le carreau. Ce 25 octobre 2023, le témoignage de deux anciens fondeurs.

Pierre Graindorge, ici avec une culasse de Harley Davidson, a travaillé pendant vingt-sept ans à la fonderie d’Argentan.
Pierre Graindorge, ici avec une culasse de Harley Davidson, a travaillé pendant vingt-sept ans à la fonderie d’Argentan. | OUEST-FRANCE

Ils ont le même âge (69 ans) et la même ancienneté (vingt-sept ans) à la fonderie d’Argentan (Orne) : Pierre Graindorge et Patrick Bonassi y ont travaillé tous deux de 1976 à sa fermeture, en octobre 2003. Vingt ans plus tard, ils témoignent de ce que fut leur vie professionnelle.

Témoignages

Pierre Graindorge : « Je suis entré en 1976, à tout juste 22 ans, je sortais de l’école de Charleville-Mézière, la seule en France qui formait les fraiseurs modélistes. À la fonderie, j’ai retrouvé des copains d’école à Giel. Il y avait une super ambiance, c’était à celui qui raconterait la meilleure histoire aux copains, le matin au boulot ! Pour ça on épluchait les journaux (sourire), sans compter toutes les bêtises qu’on faisait, je ne peux pas tout raconter (rires), mais notre travail était toujours fait. J’ai travaillé avec Michel (Ducret, leader…

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "WAELES / Argentan. « À la fonderie, il y avait une superbe ambiance …."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi