La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
175
0
jeudi 29 Sep, 2022
Catégorie : Economie

Electricité espagnole : le secteur français de l’aluminium veut des mesures « anti-dumping »

EURACTIV

En raison des mesures prises pour l’Espagne, et notamment en ce qui concerne l’aluminium utilisé dans le secteur du bâtiment, « les clients français vont s’approvisionner en Espagne », a déclaré à EURACTIV France Cyrille Mounier, de la fédération professionnelle Aluminium France.

Les représentants français du secteur de l’aluminium affirment que le plafonnement du prix du gaz ibérique, soutenu par l’UE, entraîne une concurrence déloyale et demandent l’adoption de mesures antidumping à l’encontre de l’Espagne.

Au printemps, l’Espagne et le Portugal ont conclu un accord avec la Commission européenne concernant une exception aux règles du marché européen de l’électricité pour la péninsule ibérique.

L’accord a permis de créer un mécanisme temporaire jusqu’au 31 mai 2023, plafonnant le prix du gaz à une moyenne de 50 euros par mégawattheure. La facture d’électricité de nombreux consommateurs espagnols et portugais s’est de fait réduite de moitié.

En approuvant ces mesures, l’exécutif européen a déclaré que le dispositif réduirait les prix pour les consommateurs de la péninsule ibérique sans « altérer les conditions des échanges dans une mesure contraire à l’intérêt commun » et qu’il limiterait au maximum les « distorsions de concurrence ».

Slovaquie : la plus grande usine d’aluminium du pays ferme ses portes face aux prix record de l’électricité
Slovalco, producteur slovaque d’aluminium, interrompra sa production jusqu’à ce que les prix de l’électricité retrouvent des niveaux abordables, après le refus du gouvernement de compenser la hausse des dépenses.

Le secteur français de l’aluminium monte au créneau
Toutefois, le secteur français de l’aluminium ne partage pas l’avis des institutions européennes.

En raison de ces mesures, et notamment en ce qui concerne l’aluminium utilisé dans le secteur du bâtiment, « les clients français vont s’approvisionner en Espagne », a déclaré à EURACTIV France Cyrille Mounier, de la fédération professionnelle Aluminium France.

En guise de réponse, M. Mounier préconise des « mesures anti-dumping contre l’Espagne » afin d’endiguer ce qu’il considère comme une concurrence déloyale au sein de l’Europe.

La ministre espagnole de la Transition écologique, Teresa Ribera, a déclaré ne pas être au courant de ces réclamations.

« Notre intention est évidemment d’avoir des prix stables, prévisibles et bas dès que possible, mais il est possible qu’à un moment donné, cela se traduise par un coût énergétique plus bas pour l’industrie électrique espagnole que le coût énergétique dans d’autres pays européens », a-t-elle déclaré lors d’un entretien exclusif avec EFE et EURACTIV.com.

Elle a également souligné que les coûts énergétiques de l’industrie électro-intensive allemande étaient moins élevés en raison du prix du gaz russe avant la guerre et de l’intervention du gouvernement français sur le marché de l’électricité.

En France, les producteurs industriels profitent de l’accès réglementé à une énergie nucléaire moins chère — l’ARENH — qui leur procure une certaine quantité d’électricité à un prix fixe de 42 euros par mégawattheure (MWh). Toutefois, cela s’est avéré insuffisant pour les producteurs d’aluminium.

En comparaison avec ces mesures, « nous n’avons pas d’entreprise publique et nous n’injectons pas d’argent du budget pour cela », a déclaré Mme Ribera.

« Je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit de répréhensible, pas de dumping, pas de situation anticoncurrentielle ou quoi que ce soit qui y ressemble », a-t-elle ajouté.

Face à la flambée des prix de l’énergie, les usines d’aluminium européennes ont commencé à fermer leurs portes tandis que l’Union européenne augmentait le volume de ses importations en provenance de Russie et de Chine.

Aluminium : face à la hausse des prix, l’industrie européenne appelle la Chine à l’aide
La montée en flèche des prix de l’énergie pèse sur les producteurs d’aluminium européens. Certains ont déjà fermé leurs usines, d’autres réclament des aides du gouvernement. Les importations en provenance de Chine sont en nette augmentation.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Electricité espagnole : le secteur français de l’aluminium veut des mesures « anti-dumping »"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi