La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
185
0
dimanche 04 Fév, 2024
Catégorie : Qui est qui

Diace, la fonderie de Vayrac performe et accueille un nouveau directeur

Diace, la fonderie de Vayrac performe et accueille un nouveau directeur

  • Jérôme Caze et Julien SAvy, responsable de l’atelier usinage devant le centre d’usinage Makino A40SE.DDM Daniel Verdier
    Jérôme Caze et Julien SAvy, responsable de l’atelier usinage devant le centre d’usinage Makino A40SE.DDM Daniel Verdier
La Dépêche

Depuis quelques jours, Jérôme Caze est le nouveau directeur de l’usine Diace de Vayrac. Toulousain d’origine, Jérôme Caze vient d’une entreprise de métallurgie de Limoges. Il prend la direction de la fonderie d’aluminium du groupe MH Industries, dirigé par Matthieu Hède depuis 2011.

Aujourd’hui, Diace emploie environ 110 personnes et souhaite augmenter cet effectif notamment avec des opérateurs « sans qualification particulière, formés en interne » pour atteindre un maximum de 120 ou 125 salariés sur le site.

Matthieu Hède rappelle que le métier de base de Diace c’est la fonderie sous pression et par gravité, mais la société dispose d’un bureau d’études pluridisciplinaire et d’équipements performants pour l’usinage, lui permettant de répondre aux demandes les plus complexes de ses clients.

Une belle croissance en 2023

En 2023, Diace a connu une forte croissance d’activité dans des domaines variés notamment l’aéronautique, l’énergie, la défense, le ferroviaire. « Nos investissements commencent à porter leurs fruits portant les ventes de 9 M€ à 15 M€ en 4 ans. Le dernier en date est un centre d’usinage 4 axes Makino A40SE qui complète l’atelier d’usinage. Nous avons une forte activité commerciale et notre carnet de commandes pour 2024 est plein ». Matthieu Hède et Jérôme Caze soulignent aussi un nouveau produit réalisé à Vayrac : des colliers pour câbles HT (haute tension). « C’est un nouveau marché très porteur, mais il est primordial de continuer à diversifier notre clientèle » confirme Matthieu Hède.

En plus des difficultés de recrutement, le patron de MH Industries ne manque pas d’en souligner quelques autres : l’accès difficile à l’usine, les difficultés de logement pour les stagiaires et autres intérimaires, et surtout le coût de l’électricité qui a subi une hausse de plus de 300 % depuis 2021. Mais au-delà de l’aspect technique de l’entreprise, créée rappelons le en 1977 par les parents de Matthieu, Yvette et Jean-Paul Hède, Diace cultive des valeurs fondamentales telles que la bienveillance, la convivialité et une politique salariale de plus en plus attractive.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Diace, la fonderie de Vayrac performe et accueille un nouveau directeur"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi