La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
66
0
vendredi 13 Oct, 2023
Catégorie : Automobile

La grève paralyse la plus grande usine Ford aux Etats-Unis

Plus de 8.000 employés de ce site ont décidé de cesser le travail mercredi, à l’appel de leur syndicat, portant le nombre de grévistes dans le secteur automobile à plusieurs dizaines de milliers. Un mouvement historique outre-Atlantique.

Quelque 23 % des salariés des « Big Three » sont en grève.
Quelque 23 % des salariés des « Big Three » sont en grève. (Steve Ruark/Ap/SIPA)

Par Les Echos

Le mouvement de grève dans l’automobile se durcit encore outre-Atlantique. Mercredi soir, 8.700 employés de la plus grande usine du constructeur automobile Ford, dans le Kentucky aux Etats-Unis, ont cessé le travail à l’appel du syndicat United Auto Workers (UAW). D’après ce dernier, cette grève est une réponse au refus du constructeur de faire davantage de concessions à ses salariés.

« Cette décision surprise marque une nouvelle étape » du conflit social, a déclaré le syndicat UAW, qui a expliqué que Ford avait refusé d’aller plus loin dans les négociations, notamment sur la question des conditions de départ à la retraite des salariés. « Ford n’a pas compris le message », a déploré Shawn Fain, le président de l’UAW.

L’usine Ford de Louisville, qui produit des pick-up, génère un chiffre d’affaires annuel de 25 milliards de dollars (23,5 milliards d’euros), soit un sixième des revenus de l’activité automobile du constructeur. La production est à l’arrêt depuis mercredi.

Décision « irresponsable »

Des milliers de salariés du secteur automobile sont déjà en grève outre-Atlantique. Cette nouvelle mobilisation porte leur nombre total à 34.000 dans trois groupes : Ford, General Motors et Stellantis (Chrysler) . Soit un quart des salariés au total chez les « Big Three ». Ce mouvement historique dure maintenant depuis près de quatre semaines.

Les grévistes demandent en particulier des revalorisations salariales dans le cadre de négociations pluriannuelles, l’UAW demandant quelque 40 % d’augmentation, contre 23 % consentis par Ford jusque-là. Ils réclament aussi des garanties sur le maintien des emplois face à la transition des usines vers la production de véhicules électriques.

Dans un communiqué séparé, Ford a qualifié de son côté l’annonce de l’UAW de « grossièrement irresponsable », prévenant que l’expansion de la grève « entraînera des conséquences douloureuses » notamment sur les autres secteurs de l’entreprise ainsi que ses fournisseurs.

La semaine dernière, l’UAW avait pourtant décidé de ne pas mobiliser davantage de ses membres, contrairement aux semaines précédentes, faisant état de « progrès importants » dans les négociations. D’après des sources internes citées par Reuters, un nouveau cycle de négociations avec la direction devrait s’ouvrir ce jeudi.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "La grève paralyse la plus grande usine Ford aux Etats-Unis"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi