La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
61
0
jeudi 03 Août, 2023
Catégorie : Fonderie d'art

Voici enfin Incarnation !

🗿Vanina Lemasson D’ART•

« Voici enfin Incarnation d’Éric Vanel en bronze.

Elle m’avait tant fait souffrir mais elle est si belle

On se rend compte que pour en arriver là il faut un artiste talentueux, un mouleur et une fonderie d’art, en l’occurrence la fonderie Avangini à Moussy le Neuf.

A partir du moment où un artiste confie une œuvre, l’enjeu est de lui restituer sa création en bronze le plus fidèlement possible.

Ainsi, les métiers et spécialités se passent le flambeau.

Réussir à transmettre un travail soigné et utilisable pour l’étape suivante est crucial.

J’interviens juste après l’artiste. Si mon intervention est ratée, je mets en péril tout le projet.

Une cire est éditée du moule que je réalise. C’est l’empreinte de l’œuvre.

Le moule doit donc respecter plusieurs critères.

Le plan de joint ne doit pas passer sur des détails cruciaux. (visage et autres). Il doit être le plus fin et net possible pour éviter les décalages.

Il doit s’ouvrir facilement pour ne pas déformer la cire ou en casser des éléments.

Il ne doit pas se déformer ni se déchirer, alors on évite de rogner sur le silicone même si il est cher, on applique le nombre de couches nécessaires et on ne met pas trop de catalyseur pour aller plus vite au détriment de sa longévité.

Il doit pouvoir tenir de niveau tête en bas pour le remplissage. Alors boisage sur les coques sinon le fondeur va perdre un temps fou pour le faire tenir en équilibre.

Si tout ceci est respecté, l’artiste n’aura pas envie de se suicider à chaque fois qu’il devra retoucher et valider sa cire.

Gardons à l’esprit qu’à chaque nouvelle édition il faut recommencer tout le processus sauf le moulage.
Il peut y en avoir 12.

A la fonderie Avangini Ludo édite la cire. Cathy son épouse efface les plans de joint, travail minutieux dont elle s’acquitte avec brio. Ludo reprend la main et alimente la cire et la prépare pour les cylindres. Le plâtre réfractaire, le four pour la cire perdue, la fonte… Ne comptons pas les heures, ce n’est pas fini.

Débarrasser le bronze du réfractaire, couper les alimentations et la ciselure démarre.

Voici un résumé rapide de l’itinéraire d’une sculpture de bronze.

La vidéo jointe, aborde la dernière étape, la patine.

Chez Avangini, vous avez Axel qui dialogue avec les artistes pour trouver la teinte idéale.

Pensez à tout cela quand vous verrez une œuvre en bronze dans une exposition, un salon ou une galerie d’art.
Je gage que vous comprendrez mieux le prix.

C’est plus qu’un objet précieux ou decoratif.

C’est de l’expertise, de l’expérience, des spécialités, du temps et du matériel.

C’est avant tout un travail d’équipe au sens responsable et une formidable aventure.

Eric Vanel
Premier tirage d’« Incarnation», dans une patine noire et verte, réalisé par la Fonderie D’art Avangini.
Disponible (contactez moi en MP si vous êtes intéressé(e)).
Photos prises à la fonderie.
Échelle 1/2,5 (Environ 45cm de long), modelage en argile naturelle.
Modèle vivant : An-ghi
First cast of « Incarnation », in a green-black patina, produced by the Fonderie d’art Avangini
0:06 / 0:08
0:00 / 0:05
+2

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Voici enfin Incarnation !"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi