La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
203
1
mardi 15 Nov, 2022
Catégorie : Wiki fonderie

une très longue grève en fonderie

FRANCE 3

La grande majorité des salariés d‘ATS-Marle, fonderie de précision spécialisée dans la fabrication de prothèses orthopédiques qui emploie 117 personnes à Alès, dans le Gard, sont en grève depuis plus d’un mois, pour réclamer des augmentations de salaires. Les négociations, au point mort depuis 15 jours, ont repris ce lundi après-midi .

Les salariés de la fonderie alésienne ATS-Marle sont en grève pour une durée indéterminée : c’est l’échec des négociations annuelles obligatoires qui est à l’origine de ce mouvement, déclenché le 12 octobre dernier.

Six réunions avec la direction du site alésien plus tard, l’intersyndicale reste sur sa faim : les élus de la CGT, de la CFTC et de la CGC, qui réclamaient initialement 200 euros brut d’augmentation par mois pour l’ensemble des salariés, n’ont toujours rien obtenu.

« Zéro euros d’augmentation ! C’est la dernière proposition de la direction » tempêtait lundi matin Philippe Girard, représentant de la CFTC au micro de nos confrères de France 3 Pays gardois.

« Au départ, nous, on est parti à deux cents euros, puis on est descendu à 150 puis à 80 et eux, c’est PV de désaccord ! On peut pas reprendre le travail si on a pas une augmentation de salaire, les salaires sont très bas à l’embauche, 1400 cents euros par mois net! « 

Le 12 octobre dernier, lors de l'ouverture des négociations annuelles obligatoires, le groupe Marle avait annoncé 2% d’augmentation aux salariés de ses 7 sites de production : soit environ 40 euros par mois, ainsi qu’une prime exceptionnelle de 500 euros.

La direction du groupe s’est rendu sur place cet après-midi afin de renouer le dialogue social. Les négociations doivent se poursuivre mardi matin.

Les syndicats espèrent parvenir à un compromis pour une revalorisation immédiate des salaires. Et attendent des propositions pour 2023.

En attendant, la direction générale, elle, n’a pas souhaité s’exprimer.

Zone de commentaire !

1 commentaire pour : "une très longue grève en fonderie"

  1. Entamée le 12 octobre dernier, la grève se poursuit chez ATS, fonderie alésienne de précision spécialisée dans la fabrication de prothèses orthopédiques, à Alès, dans le Gard.

    90 % des 117 employés sont en grève pour obtenir de meilleurs salaires. • © FTV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi