La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
253
2
lundi 14 Avr, 2014
Catégorie : Evènements

Une mystérieuse statue en bronze du dieu grec Apollon découverte à Gaza

Cependant, son excellent état à fait dire aux spécialistes qu’elle n’a pu être trouvée dans l’eau. Cela pose la question de sa provenance exacte…

Le visage vert-brun décoloré montre le jeune dieu athlétique, debout sur ses deux jambes, il a un bras tendu, avec la paume de sa main vers le haut. Il a les cheveux bouclés et l’un de ses yeux semble incrusté d’un iris en pierre bleue, l’autre est juste une fente noire vide.

Ghrab a découpé l’un des doigts pour l’apporter à un expert en métaux, pensant qu’il aurait pu être en or. À son insu, un de ses frères a sectionné un autre doigt pour faire ses propres vérifications..

« Elle est unique. À certains égards, je dirais que c’est inestimable. C’est comme les gens qui demandent quelle est la valeur de la peinture La Gioconda (la Joconde) au musée du Louvre, »a dit Jean-Michel de Tarragon, historien à la French Biblical and Archaeological School of Jerusalem. Il a ajouté: « Il est très, très rare de trouver une statue qui n’est pas en marbre ou en pierre, mais en métal. »

La statue a été découverte en Août 2013, et a même fait une brève apparition sur eBay avec un prix d’ouverture à 500.000 dollars, avant que la police ne la saisisse.

Selon le site israélien Haaretz, un musée américain anonyme et le Louvre ont exprimé leur intérêt pour la découverte. « Nous gardons la porte ouverte à la coopération avec un gouvernement », a déclaré Muhammad Ismael Khillah, assistant secrétaire du ministère du Tourisme et des Antiquités de la bande de Gaza .

D’après Tarragon, il est essentiel de connaître l’emplacement exact de la découverte.

Quelques 5000 ans d’histoire se trouvent sous les sables de la bande de Gaza, où régnèrent les anciens Egyptiens, les Philistins, les Romains, les Byzantins et les Croisés.

Alexandre le Grand assiégea la ville et l’empereur Hadrien l’avait visité.

Cependant, les archéologues locaux ont peu d’expérience pour mener à bien des fouilles scientifiques et de nombreux sites restent enterrés.

Les statues comme celle d’Apollon ne devaient pas être isolées. Cela signifie qu’elle pourrait être la partie émergente d’un iceberg historique: « une statue, à l’époque, était mise dans un complexe, dans un temple ou un palais. Si c’était dans un temple, vous devriez avoir tous les autres objets de culte (sur le site), » ajoute Tarragon, « on a le sentiment que l’on pourrait trouver beaucoup plus d’objets liés à la statue ».

Zone de commentaire !

2 commentaires pour : "Une mystérieuse statue en bronze du dieu grec Apollon découverte à Gaza"

  1. Une découverte digne de la Vénus de Milo. Les statues de bronze de l’antiquité ont été fondues..

    Celle-ci pèse 480 kg.Elle mesure 1.70m donc de taille humaine et son intimité masculine…n’est pas très islamique.

    Disparue à nouveau, elle ne pourra pas être vendue. A la seconde où elle apparaîtra sur le marché elle sera saisie….et le Hamas n’en tirera rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi