La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
204
2
lundi 24 Juin, 2013
Catégorie : Qui est qui

Un SMS pour Tachot

pour que Frédéric conserve le moral, faites lui trois mots sur un SMS. 0650 83 69 70. C’est aussi cela l’amitié.
Son régime est sévère.

Zone de commentaire !

2 commentaires pour : "Un SMS pour Tachot"

  1. Voici donc les brèves de Brigitte son épouse:
    – Sorti de soins intensifs cardio et après quelques jours en soins continu de cardio, notre Frédéric est parti « se reposer à la campagne ». En fait de campagne… C’est un centre de rééducation cardiologique très efficace et compétent. Par certains côtés… c’est très contraignant car les « hôtes » sont porteurs de bracelets électroniques (pour les situer) et que la discipline alimentaire et « de santé » y est très stricte. Il faut ce qu’il faut. Un infarctus n’est pas un rhume. Il faut se réadapter à vivre avec précaution. Pour Frédéric c’est une éducation.
    Bien évidemment, nous ne faisons pas attention aux « signes » qui nous montrent que la volonté ne fait pas tout et que notre corps a des limites qu’il convient de prendre en compte. Frédéric apprend à écouter ces signes avec cette nouvelle fragilité, avérée de façon brutale. Il le fait avec beaucoup de courage. Il ne fume plus. Il mange ce qu’on lui donne et refuse les écarts qui seraient éventuellement à sa portée. Il apprend à gérer son stress. La relaxation lui fait du bien. Il fait du vélo (cardio) il marche à un rythme soutenu deux heures tous les jours. Pour l’instant, il ne crie pas encore « vive la vie » mais il est conscient d’avoir eu la chance d’arriver à temps à l’hôpital.
    Toutes les maladies sont insidieuses. On met souvent sur le compte de courbatures et petits tracas, des signes qui nous paraissent bénins. Et puis… Les hommes ne sont pas des chochottes ! Nous nous disons tous que « c’est passager », « un peu de fatigue », etc. Frédéric a fait comme tout le monde. Jusqu’à cette limite.
    Le centre « Les Pins » lui fait du bien. La famille unie et les amis lui apportent du vent de l’extérieur pour apprendre à être présent sans aller trop loin dans la présence. Notre Frédéric entame une autre partie de sa vie. Celle de la sagesse. Il n’est pas aussi incorrigible qu’on aurait pu le penser. Toutefois, ce renoncement brutal à tout excès est pour lui très nouveau. Son courage est édifiant.
    Frédéric était constitué pour vivre avec intensité. C’était sa substance : Passion. Curiosité. Moralité. Amour de la vie dans toutes ses manifestations. Actuellement, il apprend à tenir compte de lui même et des limites que lui imposent son cœur et ses artères fragilisés. Nul doute qu’il va continuer avec une nouvelle prudence. Nous sommes tous là pour l’accompagner. La présence de tous et toutes : c’est le salaire de la vie qui n’est jamais finie.
    J’ai des patch pour arrêter de fumer moi aussi et accompagner au mieux mon mari qui est ma moitié. Je suis sûre qu’il fera plus attention si moi aussi, j’adopte une discipline cardio ! Nous allons nous la jouer solidaires. Pour le bien de l’équipe. Je le dois à cette vie de mon mari qui m’a été préservée de justesse. Et… dans un an : nous aurons rajeuni de dix ans !!!
    Je vous rappelle l’adresse du centre : « Les Pins » :
    Les Pins : Cardio. Chambre 207

    1 rue Cécile Boucher 41600 Lamotte-Beuvron
    Tél : 02 54 95 20 00
    Fax : 02 54 95 21 00

    Et le numéro de tél. portable de Frédéric où il aime bien recevoir des textos : 06.50.83.69.70.

    Le mieux, si vous souhaitez parler avec lui : c’est entre 17h et 19h ou bien aux alentours de 20h15. Mais… soyez brefs !!! C’est aussi mon heure ! C’est bien l’heure de l’amour avant d’aller dormir ? Mais ouiiii, on l’aime ! Tous ensemble et merci pour ça. La chaîne nous l’a gardé et nous le gardera. Il sera bien sage !!!
    Bien amicalement à vous tous. Sachez que je transmets à Frédéric tous vos messages. Je ne sais pas créer un « blog ». Je sais juste faire en sorte que nous soyons là, ensemble. Nos messages sont un tissage. Et ce tissu c’est la vie, l’amour, l’amitié. Une soie somptueuse. Le ruban de la vie.
    Merci encore à tous les amis qui nous ont tous soutenus ces trois dernières semaines. Nos enfants et moi même, avons été soutenus par votre amitié. Demain est un autre jour. Haut les cœurs ! Pas trop fort quand même…
    Bien à vous tous. Merci pour ce que vous êtes dans l’amitié pour Frédéric.

  2. Chère Brigitte

    Que de mots magnifiques pour décrire quelque chose de tellement bouleversant pour un être humain et pour son entourage. N’hésitez pas à donner des nouvelles dans les commentaires de ce blog 🙂 Merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi