La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
306
0
mercredi 28 Fév, 2024
Catégorie : Selon la presse

SAFRAN : nouvelle fonderie de pièces de moteurs d’avions à Rennes

Safran choisit La Janais à Rennes pour sa nouvelle fonderie de pièces de moteurs d’avions

Safran, le groupe industriel spécialisé dans l’aéronautique, la défense et le spatial implantera en 2027 près de Rennes à La Janais, un nouveau site vitrine pour la fabrication de pièces de moteurs d’avions. Il compte investir 80 millions d’euros pour constituer Safran Turbine Airfoils. Une implantation capitale pour ce site en phase de réindustrialisation auquel les collectivités s’emploient depuis dix ans à donner un nouvel élan.
Safran installera en 2027 une usine innovante de fonderie de pièces de moteur d’avions. Le site emploiera près de 200 personnes dans un premier temps.
Safran installera en 2027 une usine innovante de fonderie de pièces de moteur d’avions. Le site emploiera près de 200 personnes dans un premier temps. (Crédits : Safran)

Jolie prise pour la Région Bretagne et Rennes Métropole : le groupe Safran, spécialisé dans l’aéronautique, le défense et le spatial, va contribuer à la réindustrialisation de La Janais. L’investissement de 80 millions d’euros, y compris en acquisition foncière, dans une nouvelle fonderie de pièces de moteurs d’avions sur ce site en perte de vitesse qui a totalement failli perdre le constructeur PSA en 2012 (devenu Stellantis), représente une excellente nouvelle pour les collectivités.


SAFRAN CHOISIT LA BRETAGNE POUR CRÉER UNE NOUVELLE FONDERIE DE MOTEURS MILITAIRES

PS avec AFP
Safran va implanter à Rennes Safran Turbines Airfoils, un nouveau site pour la production de moteurs militaires. Cette fonderie sera opérationnelle dès 2027 et emploiera près de 200 personnes.

Le groupe Safran va implanter à Rennes un nouveau site de fonderie opérationnel dès 2027 qui emploiera près de 200 personnes, notamment pour la production de moteurs militaires, a annoncé mercredi l’équipementier et motoriste aéronautique et la métropole de Rennes.

Cette nouvelle fonderie, nommée Safran Turbines Airfoils, permettra la production d’aubages de turbine avancées pour ses principaux programmes de motorisation, comme pour le moteur M88, destinés à des avions militaires.

« Safran Turbine Airfoils nous permettra de répondre à nos enjeux de montée en cadence sur le moteur militaire M88 », qui équipe le Rafale, un avion de combat français, confirme dans le communiqué Jean-Paul Alary, président de Safran Aircraft Engines.

Cette nouvelle unité permettra également de « renforcer la chaîne d’approvisionnement du moteur LEAP en fabriquant en France une partie de la production de pièces critiques », a-t-il ajouté.

Les moteurs LEAP équipent la totalité des Boeing 737 MAX et environ 60% des Airbus A320neo, les deux modèles les plus vendus des deux avionneurs. En octobre, Safran avait reconnu des problèmes persistants d’approvisionnement, notamment sur la partie liée aux fondeurs, et le groupe avait dû ralentir le rythme de la livraison des moteurs LEAP.

Pôle industriel majeur en Bretagne

Pour Olivier Andriès, directeur général de l’équipementier et motoriste aéronautique, « l’implantation de Safran Turbine Airfoils (en Bretagne) est une décision stratégique qui témoigne de notre soutien à la souveraineté nationale et à la renaissance industrielle de la France. »

Benaouda Abdeddaïm : L'Italie bloque une acquisition du Français Safran, la sécurité nationale invoquée envers un allié européen - 21/11

Ce nouveau site s’installera au sein du Pôle d’excellence industrielle de La Janais, au sud de Rennes, tout près de l’aéroport de la cité bretonne. Ce site de 45 hectares compte environ 2.000 salariés et abrite notamment l’usine Stellantis qui produit la Peugeot 5008 et la Citroën C5 Aircross.

Il s’agit d' »une excellente nouvelle pour le territoire », a salué la maire de Rennes Nathalie Appéré, citée par un communiqué de la métropole de Rennes qu’elle préside.

L’arrivée de Safran permettra de « développer le site historique de La Janais comme pôle industriel majeur en Bretagne », a de son côté souligné le président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard.

Safran emploie 92.000 collaborateurs à travers le monde pour un chiffre d’affaires de 23,2 milliards d’euros en 2023, selon ce communiqué. Le groupe, côté au CAC40, revendique la place de deuxième équipementier aéronautique mondial.
PS avec AFP

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "SAFRAN : nouvelle fonderie de pièces de moteurs d’avions à Rennes"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi