La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
101
0
mercredi 27 Mar, 2024
Catégorie : Emploi

Petite et Grande histoire de BIEZANEK NOYAUTAGE.

Petite et Grande histoire de BIEZANEK NOYAUTAGE.

Cette particulière PME qui fournit encore aujourd’hui des noyaux CRONING aux fondeurs a une histoire plutôt tourmentée.

Son créateur, c’est le père de Jean Pierre et de Jean Marc Biezanek : Gontran, brillant élève qui sort de de l‘Ecole Normale Supérieure (ENSET) en 1937.

Fin 45, au sortir de l’OFLAG, il prend la direction de la Sté Normande de fonderie à Oisème (27) .1950, il s’intéresse au CRONING et monte une fonderie de bronze artisanale qui utilisera le procédé (moule et masque.)

1955, Gontrand devient gérant de la SAMMEL laquelle deviendra la SEA Sté Européenne de l’Automobile qui en 1960 devant la demande croissante de tambours de freins de camions et de métros installe 2 cubilots de 60 et un chantier de moulage à vert.

Le Croning devenant secondaire, en 1965 Gontrand quitte la société.

il rentre aux sablières Lepicard exploitant des carrières de sable pour la fonderie et la verrerie à Gallardon. Biezanek et Lepicard développent une idée commune la fabrication de matériaux en silice agglomérée avec une technique issue de Croning

Jean Marc participe au développement en réalisant les premiers essais Gontran développe la partie technique et met au point un processus industriel.Un brevet est déposé le 3 dec 1965 au niveau mondial.

Le Croning est alors oblgatoire pour le moulage de tambours de frein GMC les chemises moteurs à ailettes de Volskwagen et Citroen ainsi que certaines chemises aux caractéristiques importantes comme les P45.

Pour élargir la production, ils décident de lancer la sous-traitance de noyaux qui n’existe pas en France mais se pratique aux USA er au Japon et encore aujourd’hui en Italie.

Ils construisent une machine manuelle (base Redford) avec chauffage au gaz et mécanisation moule

Leur 1er client pour le sable enrobé sera la fonderie de Gallardon, la fonderie Gailly de Meung leur demande de faire des noyaux de pont de camion et font ainsi connaissance de l’ AVEBENE et de Daniel Corniaud.

Ils produiront de la colle, des pâtes à joint et des filtres jusqu’à 1 million par mois

1967 ils déclarent la Sofel qu’il déménage à Illiers et qu’il quitte en 68

En 69 avec JM l’aventure continue ,71 installation à Gallardon avec le soutien de Lepicard pour en 74 déménager à Santeuil.75 Jean Marc est embauché et Jean Pierre les rejoint en 76

1980 JM pousse à l’automobile et aux grosses fonderies consommatrices de Croning.

1990 Gontran a 73 ans JM tient les rênes avec l’aide de JP mais le fonctionnement en indivision avec les sœurs conduit a des batailles juridiques

1994 Immatriculation de BIEZANEK NOYAUTAGE 

17 salariés-15 machines – déménagements à Sours (1250 m 2)

1995 permis de construire

2000 JM démissionne JP devient gérant

2004 dépôt de bilan

2006 tribunal de commerce ok pour le plan de continuation

2014 reprise de l’entreprise par Emmanuel Cornet

2020 arrêt de production pour Poitou fonte qui assurait la moitié du CA

2023 plan de sauvegarde en juillet

2024 Xavier Lechat 43 ans, responsable de production depuis 5 ans en devient le P.DG.

Passionné du métal (qui lui manque) Xavier a contribué au succès des Fondériales 2024 où il a, avec ses deux complices Johan Sauger et Julien Thivetconduit la coulée des deux cloches dans la nuit savoyarde de Valmorel en janvier.

PIWI vous en dira plus après sa visite de BZK

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Petite et Grande histoire de BIEZANEK NOYAUTAGE."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications

𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗲 𝗳𝗶𝗲𝗿𝘁𝗲́.

 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗲 𝗳𝗶𝗲𝗿𝘁𝗲́. 𝗣𝗮𝗿𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗶𝗹 𝗳𝗮𝘂𝘁 𝗰𝗵𝗮𝗾𝘂𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗿 𝘀𝗮𝘃𝗼𝘂𝗿𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗰𝗰𝗼𝗺𝗽𝗹𝗶𝘀𝘀𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 : 𝗝𝗙𝟮𝗦 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘂𝗹𝘁𝗶𝗻𝗴 […]

piwi
59
0

Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi