La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
46
0
mercredi 27 Déc, 2023
Catégorie : Economie

Mer Rouge :  crise du transport maritime 

Les tirs de missiles ou des drones à l’encontre des navires de commerce de tous pavillons désorganisent sérieusement le trafic maritime intercontinental. Deux grands armateurs songent à reprendre les services par la route normale. Mais personne ne peut prédire la durée des perturbations, qui touchent les prix de transport et les délais de livraison à bon port.

Environ 12 % du commerce mondial passe par le Canal de Suez et la Mer Rouge, soit plus de 23.500 navires en 2022.
Environ 12 % du commerce mondial passe par le Canal de Suez et la Mer Rouge, soit plus de 23.500 navires en 2022. (AFP)

Par Denis Fainsilber

Si l’on excepte les attaques des sous-marins allemands (U-Boote) contre les cargos des Alliés pendant les Première puis Seconde Guerres mondiales, le fait est sans précédent dans l’histoire maritime. Près de 17 navires de commerce de tous types et de tous pavillons, ont été soit frappés, soit visés par des drones et missiles lancés par les rebelles Houtis, lors de leur passage au large des côtes du Yémen, via le détroit stratégique de Bab el-Mandeb.

De quoi désorganiser sérieusement le transport de marchandises par le passage obligé du canal de Suez, et en aval, les diverses chaînes d’approvisionnement, jusqu’aux mises en rayons dans les magasins occidentaux. Malgré la mise en place d’une coalition militaire navale rassemblant une vingtaine de pays pour protéger les navires civils, les perturbations en mer Rouge pourraient durer longtemps.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Mer Rouge :  crise du transport maritime "

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi