La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
139
0
mardi 11 Juin, 2024
Catégorie : AAESFF

Manoir Industries en passe d’être repris par le britannique Paralloy

Fournisseur critique du nucléaire, Manoir Industries en passe d’être repris par le britannique Paralloy

Placée sous la protection du tribunal de commerce de Paris, la fonderie Manoir Industries (Eure) détenue par un fonds chinois est en quête d’un nouvel actionnaire. Selon nos informations, une solution de reprise aurait été trouvée avec le britannique Paralloy sous la conduite de la Région Normandie. Tous les emplois de ce fleuron français de la métallurgie seraient conservés.

00:00/00:00
Manoir Industries emploie un peu moins de 500 salariés : 400 sur le site de Pitres, ici en photo, et une soixantaine en Angleterre.
Manoir Industries emploie un peu moins de 500 salariés : 400 sur le site de Pitres, ici en photo, et une soixantaine en Angleterre. (Crédits : Manoir Industries)

Nouvel épisode dans l’histoire tumultueuse de Manoir Industries. Installée à Pitres dans l’Eure, cette fonderie centenaire est connue pour être l’une des deux seules entreprises françaises capables de fabriquer les coudes des circuits primaires des centrales nucléaires. Sujet hautement sensible.

Aux mains du fonds chinois CAM SPC, elle s’était placée fin mars sous la protection du tribunal de commerce de Paris dans l’espoir de trouver un actionnaire plus prodigue afin de financer l’accroissement de ses activités. L’affaire semble en bon

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Manoir Industries en passe d’être repris par le britannique Paralloy"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi