La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
245
0
dimanche 25 Juin, 2023
Catégorie : AAESFF

LinkedIn !!!

Ryan Roslansky, chief executive officer for LinkedIn Corp., after a Bloomberg Technology television interview in San Francisco, California, U.S., on Wednesday, July 28, 2021. Roslansky discussed « The Great Reshuffle, » the idea that employers and workers are changing how they work and what they value during the pandemic. Photographer: David Paul Morris/Bloomberg
Dans les Echos /extraits
Le grand réseau social professionnel est un poste d’observation privilégié pour observer le marché de l’emploi. Son patron, Ryan Roslansky, explique comment les compétences sont devenues aussi importantes que les qualifications et pourquoi il ne faut pas (encore) craindre l’intelligence artificielle.

« Notre cap reste de nous appuyer sur la digitalisation de la société et de l’économie pour construire des ponts plus efficaces sur le marché de l’emploi ou de la connaissance et rendre ainsi la société globalement plus productive. » (Bloomberg)
En quoi LinkedIn est un bon poste d’observation du marché de l’emploi ?
LinkedIn, aujourd’hui, plus de 930 millions de personnes disposent d’un profil sur LinkedIn, 60 millions d’entreprises nous utilisent et il y a 15 millions d’emplois proposés. Chaque minute, ce sont neuf nouvelles connexions entre membres qui sont établies, huit nouveaux emplois qui sont attribués et chaque seconde cinq nouveaux membres créent un profil

Le plus fascinant à mes yeux est que les 12 % de propositions d’emplois [à distance] attirent 49 % des candidatures.
Sur les 15 millions de propositions d’emplois, 2 % des offres étaient pour des emplois à distance avant le Covid-19. On est monté jusqu’à 21 % en avril 2022. Nous sommes maintenant retombés à 12 %. Mais le plus fascinant à mes yeux est que ce sont ces 12 % de propositions d’emplois qui attirent 49 % des candidatures. Il y a une énorme demande de télétravail de la part des salariés mais les entreprises commencent à mettre le pied sur le frein sur ce sujet.
.
En pleine guerre des talents, est-ce plus dur de recruter ?
Plus dur, non. Mais la façon dont les entreprises recherchent des talents est en train de s’adapter. Notre mission, c’est de faire en sorte que le marché de l’emploi soit plus équitable et efficace.

Historiquement, quand un DRH cherchait à recruter il étudiait les candidatures en regardant leurs diplômes, le nom de leur université, leur expérience précédente et il cherchait à savoir s’il connaissait quelqu’un qui connaissait le candidat Le résultat c’est que les RH ne pouvaient puiser, avec cette approche, que dans un vivier assez restreint pour toujours le même type de profils.

Les compétences sont la nouvelle ressource clé.
Aujourd’hui la clé, c’est pourtant les compétences. Ce qui compte pour une entreprise, c’est ce que les gens savent faire et la capacité qu’ils auront à répondre à un besoin spécifique. Les compétences sont la nouvelle ressource clé.
La connaissance professionnelle va devenir un élément de plus en plus central sur le marché du travail La question est de comment rendre toute cette connaissance partageable à grande échelle.

Notre approche de départ, qui est toujours là aujourd’hui, c’est de nous appuyer sur la digitalisation de la société et de l’économie pour construire des ponts plus efficaces sur le marché de l’emploi ou de la connaissance et rendre ainsi la société globalement plus productive.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "LinkedIn !!!"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi