La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
283
0
mercredi 27 Mar, 2024
Catégorie : Actu flash

Les filiales du groupe Manoir Industries placées en RJ

L’Usine Nouvelle –

Les filiales du groupe Manoir Industries placées en redressement judiciaire

Le groupe Manoir Industries spécialiste de la transformation des métaux a obtenu l’ouverture de procédures de redressement judiciaire concernant cinq de ses six filiales, dont son vaisseau-amiral Manoir Pitres dans l’Eure qui compte 438 salariés. Il est à la recherche de repreneurs.

Les filiales du groupe Manoir Industries placées en redressement judiciaire

Le groupe Manoir Industries a annoncé le 1er mars 2021 le placement en redressement judiciaire de cinq de ses filiales en raison de la défaillance de son actionnaire chinois CAM SPC.

En cessation de paiement, cinq des six filiales françaises du groupe Manoir Industries, spécialisé dans la transformation des métaux et détenu par l’actionnaire chinois CAM SPC, viennent d’être placées en redressement judiciaire.

____________________________________________________________________________________

La Dépêche Louviers

A Pîtres, le groupe Manoir Industries recherche un repreneur

Fleuron de l’industrie métallurgique, le groupe Manoir Industries installé à Pîtres (Eure) recherche un nouvel actionnaire pour financer l’accroissement de sa productivité.

L’usine Manoir Industries de Pîtres (Eure) emploie 439 salariés permanents.
La direction de Manoir Pîtres recherche un actionnaire afin d’investir 30 millions d’euros pour poursuivre son développement. ©La Dépêche de Louviers – archives

Placée en redressement judiciaire en 2021, l’entreprise de métallurgie Manoir Pîtres s’était sortie de cette situation difficile en octobre de la même année lorsque le tribunal de commerce de Paris avait approuvé le plan de continuation de son actionnaire et le maintien de tous les salariés de l’entreprise.

Augmentation du chiffre d’affaires

Dirigé depuis mai 2023 par Ludovic Lambert, le groupe Manoir Industries a vu une nette amélioration de son chiffre d’affaires (86M€ en 2023 vs 60 M€ en 2022) et de son exploitation mais a des besoins en financements qui ne sont plus couverts par ses actionnaires.

Manoir Industries cherche donc un nouvel actionnaire et demande à se placer sous la protection du tribunal de commerce de Paris pour la conduite d’un appel d’offres, avec le soutien de l’État et de la région Normandie.

Spécialisé sur un marché de niche dans la pétrochimie et le nucléaire pour lequel il réalise des pièces de fonderie en aciers spéciaux, Manoir Industries est un fleuron français, dont l’activité est vitale pour l’indépendance industrielle du pays.

Le secteur de la transformation des métaux pour les industries de pointe nécessite des investissements constants pour le maintien et le développement de l’outil industriel sur une activité à cycles longs (6 à 24 mois).

Pour maintenir sa compétitivité, Manoir Industries a déployé un plan stratégique en octobre 2021 avec des prévisions d’investissements de 50M€ prévus sur 3 ans pour renforcer la productivité et la qualité, diversifier les activités, et améliorer ses capacités commerciales. Ce plan n’a pas donné tous les résultats escomptés car les promesses de financement n’ont pas pu être tenues dans les délais prévus, avec des tensions entre les actionnaires actuels.

À lire aussi

30 millions d’euros nécessaires

Reprenant la main en mai 2023, le nouveau Président de Manoir Industries a présenté un nouveau plan stratégique validé par ses actionnaires. Ce plan, basé notamment sur l’amélioration des volumes, de la productivité et de la qualité de produits pour mieux les commercialiser, a commencé à porter ses fruits dès le 2e semestre 2023 avec des perspectives de croissance très positives : une hausse de 40% du chiffre d’affaires, un carnet de commandes rempli sur un an et demi ainsi qu’un retour à la rentabilité.

Pour poursuivre la réussite de ce plan, 30M€ doivent être investis par les actionnaires actuels chinois qui s’interrogent aujourd’hui sur la poursuite de ce financement.

Les salariés soutiennent la direction

Face à cette quête de financements, plusieurs groupes ont déjà fait part de leur intérêt pour reprendre l’entreprise :

« Nous remercions le tribunal de commerce de Paris de nous permettre de bénéficier de sa protection financière pour attirer les meilleures solutions dans un cadre juridique attractif. Nous avons déjà des marques d’intérêt positives et sérieuses de groupes industriels européens », assure Ludovic Lambert dans un communiqué, rappelant que « Manoir Industries est une filière stratégique pour la France avec des activités en voie d’accélération pour les secteurs du nucléaire, de la pétrochimie et de la défense ».

Les 500 salariés de l’entreprise (400 sur le site de Pîtres et une soixantaine en Angleterre) soutiennent la décision de la direction.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Les filiales du groupe Manoir Industries placées en RJ"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications

𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗲 𝗳𝗶𝗲𝗿𝘁𝗲́.

 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗲 𝗳𝗶𝗲𝗿𝘁𝗲́. 𝗣𝗮𝗿𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗶𝗹 𝗳𝗮𝘂𝘁 𝗰𝗵𝗮𝗾𝘂𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗿 𝘀𝗮𝘃𝗼𝘂𝗿𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗰𝗰𝗼𝗺𝗽𝗹𝗶𝘀𝘀𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 : 𝗝𝗙𝟮𝗦 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘂𝗹𝘁𝗶𝗻𝗴 […]

piwi
59
0

Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi