La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
215
2
mardi 27 Oct, 2015
Catégorie : Formation

Lancement d’un « club fonderie » au Lycée Anguier à Eu (76)

Cela répond malheureusement aux choix de valoriser certains secteurs de formation plus que d’autres, et il faut admettre que la fonderie était en déclin en terme d’effectif, avec seulement deux élèves en Terminale l’an dernier ».
Aussi, les représentants des métiers de la fonderie ont-ils eu l’idée de créer un « Club fonderie ». Lancé sur un mode associatif, ce club sera animé par d’anciens ouvriers de fonderie, des professeurs ou des professionnels à la retraite qui pourront créer des objets confectionnés, « à moindre coût ». « Le club est ouvert à tout le monde, et se déroulera le jeudi matin » précisent les initiateurs qui avaient invité une vingtaine d’entreprises de fonderie.

« Le but premier est de relancer une activité fonderie et de la redynamiser car c’est une belle vitrine pour l’établissement eudois ».
Formation continue
Allant plus loin, Beaudoin Andrieu espère toucher ainsi la formation continue des salariés. « Sans fournir une formation diplômante, pourquoi pas proposer des modules qui répondraient aux besoins des entreprises, car le manque est réel. Nous pouvons envisager un partenariat avec des organismes publics ou privés. L’inconvénient, c’est que les besoins ne sont pas clairement identifiés ». Mais pour tous, la base reste la même :

« c’est dommageable que la fonderie disparaisse dans notre lycée ».
Aussi une coulée de métal a eu lieu pour mettre en avant les installations et le savoir-faire des initiateurs du club. Il se structurera en fonction de l’importance qu’il prendra au fil du temps. Et qui sait, si l’activité économique va dans le bon sens, une classe fonderie ouvrira peut-être à nouveau…

Pratique – Contact : Lycée Anguier, place Gaston Leroux à Eu. Tel : 02 35 06 69 60.
00000 Eu
berengerejoly

Zone de commentaire !

2 commentaires pour : "Lancement d’un « club fonderie » au Lycée Anguier à Eu (76)"

  1. La fonderie reste un métier d’avenir, l’industrie se doit de rester présente et de former les jeunes.

    En avant !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi