La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
309
1
jeudi 22 Déc, 2022
Catégorie : Wiki fonderie

La fonderie Favi, sous-traitant automobile, amorce sa diversification

LE JOURNAL DES ENTREPRISES –

Les trois quarts du chiffre d’affaires de la fonderie d’Hallencourt, dans la Somme, sont liés au marché de l’automobile. Pour anticiper la fin des ventes de voitures thermiques neuves en 2035, l’entreprise a lancé son plan « Favi 2030 », pour se diversifier et maintenir l’emploi dans le Vimeu.

 La fonderie Favi, située à Hallencourt dans la Somme, est spécialisée en fourchette de boîte de vitesses pour 
 l'automobile. — Photo : Lise Verbeke

Le site de 25 000 mètres carrés de la fonderie Favi à Hallencourt (Somme) est en pleine activité, en ce mois de décembre, pour boucler les commandes avant la fermeture pour les fêtes…

Pour assurer son avenir, elle doit se diversifier.
Par Olivier Bacquet – Le Journal d’Abbeville Mon actu

La FAVI doit se diversifier dans le cadre de la disparition annoncée des véhicules thermiques. (©Le Journal d’Abbeville / photo d’archives)

La FAVI (Fonderie et Ateliers du VImeu), grande entreprise basée à Hallencourt (Somme), est spécialisée dans la conception et la production de pièces en fonderie destinées aux constructeurs automobiles.

Un marché en pleine mutation, avec la disparition progressive des véhicules thermiques au profit de l’électrique.

Autant dire que les sous-traitants comme la FAVI doivent s’adapter d’urgence pour ne pas rater le « train » de l’électrique…

L’entreprise se prépare à la disparition des voitures thermiques
L’entreprise hallencourtoise fait partie des 46 lauréats d’un appel à projets lancé par le gouvernement pour soutenir « les projets de diversification des sous-traitants de la filière automobile » : l’État va aider ces entreprises à hauteur de 45 millions d’euros (pour un total de 181 millions d’euros d’investissement).

Cinq entreprises ont été retenues dans la région Hauts-de-France, pour un peu plus de 7 millions d’euros d’aides. Une seule est basée dans la Somme : la FAVI, dont le projet « FAVI 2030 » sera donc soutenu financièrement par l’État.

En jeu pour l’entreprise d’Hallencourt : l’arrêt annoncé de la production des commandes internes des boîtes de vitesses pour moteurs thermiques et hybrides.

Zone de commentaire !

1 commentaire pour : "La fonderie Favi, sous-traitant automobile, amorce sa diversification"

  1. FAVI, toujours à la pointe.

    Vous souhaitons belle réussite car difficile sans les fourchettes de boîtes de vitesse des moteurs thermiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi