La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
215
0
mardi 11 Juin, 2013
Catégorie : Formation

La Fonderie chez l’Association ouvrière des Compagnons du Devoir

Un peu d’histoire :
Les premières traces du Compagnonnage remontent au Moyen Age, alors que la construction de grands édifices demandait des ouvriers qualifiés qui se déplaçaient à travers le Royaume. A partir du 16ème siècle, ces ouvriers se regroupent en associations de compagnons qui s’organisent et mettent en place un vocabulaire et des rites de reconnaissance.

Au travers des siècles, des regroupements compagnonniques, des maîtres de corporations, des associations ouvrières, et autres syndicats ouvriers voient le jour, mais des guerres, la Révolution, les divers Régimes et les transformations sociales, les opposent. Certains rentrent en violents conflits, et se voient condamnés et interdits d’activité par la Police, ce dès le XVIIIème siècle. Des transformations s’opèrent et certains métiers disparaissent du Compagnonnage, comme celui des fondeurs.. Il faudra attendre le XXème siècle.

Pour qu’une réorganisation du Compagnonnage s’effectue, et c’est en 1941 que nait, à Lyon, l’Association ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France (AOCDT).

C’est en 2010 que le 1er fondeur intègre Les Compagnons du Devoir. Aujourd’hui ils sont deux. Passionnés et épris, Florie Carrer et Steven Jeandonnet-Savy deux jeunes aspirant à devenir compagnons qui exerce leur tour de France. Ils ont un autre point en commun : une formation dont ils ont bénéficié auprès de Laurent Inquimbert, Atelier 960°, fondeur et fervent défenseur de la transmission du savoir faire ancien! C’est avec d’autres professionnels que ce dernier s’est engagé depuis une dizaine d’années à faire réintégrer les fondeurs dans le compagnonnage. Enfin, aujourd’hui, la fonderie est encadrée par la corporation des serruriers.
Pour intégrer la section fonderie, il faut être titulaire d’un diplôme d’un des métiers de la fonderie (CAP moulage industriel ou CAP mouleur noyauteur cuivre et bronze ; BAC Pro fonderie industrielle ou BTS de fonderie industrielle…)
Principe de formation chez les Compagnons

Les jeunes en formation vivent en communauté dans des « Maisons , dirigées par des Compagnons appelés Prévôts, aidés par des intendants qui répondent aux nom de « mère ». Ces Maisons sont au nombre de 80 en France ; les apprentis étudiants y poursuivent leurs études le soir et travaillent en entreprises la journée.
Le voyage : pendant le temps de leur formation, soit 3 à 5 ans, les jeunes entament le Tour de France et parcourent la France d’entreprise en entreprise, de ville en ville, da Maison en Maison. Il peut aussi s’il le désire, partir à l’étranger pour compléter sa formation.
Etre Compagnon, c’est bénéficier d’une expérience unique, c’est de s’enrichir des multiples connaissances transmises par les entreprises ; C’est acquérir et se perfectionner dans un métier et non un emploi. Etre compagnon, cela suppose d’être un ouvrier compétent et engagé, et c’est mériter la reconnaissance de ses pairs.

Contact : Steven Jeandonne-Savy
06.61.49.07.00
stvjays@gmail.com

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "La Fonderie chez l’Association ouvrière des Compagnons du Devoir"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi