La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
148
0
jeudi 03 Mai, 2012
Catégorie : Technique

Industeel Le Creusot: L’acier de toutes les audaces

Du plastique aux Airbus

Autre spécificité du site, la production d’acier que l’on retrouve dans le blindage des véhicules, le plancher des chars pour l’armée ou encore les coques de sous-marin. Et la diversité ne s’arrête pas là. Les ateliers sortent des moules pour l’industrie plastique ou encore de grosses pièces moulées réalisées grâce à la coulée trois poches de la fonderie qui partiront pour les bancs de traction de produits en aluminium destinés, entre autres, à la fabrication des Airbus. Pour chacune de ces destinations, à la base, le système de fabrication est le même. Les tonnes d’acier recyclé sont déversées dans un four électrique avant d’être fondues puis coulées dans une poche. Selon le produit désiré, la coulée sera affinée par différents alliages (nickel, molybdène, chrome) qui lui donneront les caractéristiques voulues.

De l’acier recyclé au produit fini

Les plus gros lingots destinés à l’industrie nucléaire partiront vers leurs clients pendant que d’autres changeront de secteur pour prendre la forme désirée par le client. Les lingots destinés à la tôlerie seront quant à eux acheminés vers l’espace dédié au laminage. Ses derniers, qui représentent la majorité de l’activité d’Industeel, vont être mis en forme à haute température (1 200 °C). La tôle obtient alors les dimensions désirées avant de passer par différents traitements pour lui donner ses caractéristiques finales (refroidissement à air, eau ou huile, puis planage et découpe). Les chutes subiront tous les tests de qualités afin de servir de certification de qualité au client. Industeel cherche sans cesse de nouveaux process pour la fabrication des tôles, il est d’ailleurs prévu d’investir dans un nouveau pont à l’aciérie pour manutentionner les lingotières. À la pointe de la technologie et de l’innovation, les différents secteurs d’activités d’Industeel lui confèrent un carnet de commandes qui se maintient dans le temps.

750 salariés travaillent pour Industeel dont 53 au centre de recherche

750 salariés travaillent pour Industeel dont 53 au centre de recherche. 7 millions d’euros sont dédiés à la recherche chaque année. En 2011, 130 000 tonnes d’acier brut sont sorties des ateliers d’Industeel dont 80 000 tonnes de tôles. Industeel Creusot exporte à 44 % hors Europe dont une grosse partie pour l’Asie (23 %). Chiffre d’affaires 2011, 301 millions d’euros.

Cinq nouveaux produits par an

Le centre de recherche vient en soutien à la production des ateliers en cas de difficultés. Il est aussi chargé d’améliorer les outils de production et de concevoir de nouveaux produits pour étendre les activités. L’appui

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Industeel Le Creusot: L’acier de toutes les audaces"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi