La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
131
0
mercredi 17 Jan, 2024
Catégorie : Fonderie amateur

Atelier Missor

 

Notre Histoire

Notre atelier est né à Nice il y a trois ans.
Missor commençait la sculpture à trente ans, et avec ses amis, il ouvrait un atelier pour les produire en nombre.

Petit à petit, l’atelier se mettait à rêver. Et si nous construisions des statues monumentales pour les villes . Et si nous reprenions ce rêve de civilisation, qui avait été abandonné ?

Le rêve de l’atelier

 

Napoléon avait un rêve. Avant de mourir, il voulait faire de Paris la capitale de l’univers.

Il est vrai que la Nature engloutit les hommes. Ils meurent tous, et ils sont oubliés.

Mais il est vrai aussi que l’Homme va a l’encontre de son destin. À la manière des jardins de Le Nôtre, qui montrent la virtuosité de l’Homme à dompter les cycles éternels, l’acte ultime de l’Homme est de ne pas oublier. L’Homme ne devient cet être singulier que s’il se souvient. S’il se souvient de ce rêve ancien, ce rêve de civilisation.

Faire de Paris la capitale de l’univers.

Petit buste de Napoléon

Depuis la naissance de notre atelier, Missor sculpte Napoléon pour la sixième fois.
D’aucuns diraient que c’est excessif, mais il est un fait oublié.

De son vivant, et après sa mort, Napoléon a possédé les esprits des artistes.

Les grands écrivains, les peintres, les sculpteurs, et jusqu’aux grands compositeurs.

Jamais homme, à part Alexandre, suscita tant de souffle créateur.

Il est certain que Missor continuera jusqu’à sa mort, à tenter de toucher cette vérité du doigt, de représenter Napoléon selon la perfection Grecque. Selon la vérité de l’éternité

 

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Atelier Missor"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi