La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
203
0
mardi 05 Déc, 2023
Catégorie : Fonderie d'art

Affaire conclue : la vente d’une statue en bronze fondue par Victor Thiébault

RTBF

Affaire conclue : une statue en bronze fondue par Victor Thiébault vendue au triple du prix estimé

Dans sa famille depuis des décennies, la statue de Nicolas va faire exploser les enchères en salle des ventes et être vendue à un prix largement supérieur à l’estimation dans « Affaire conclue« .

De la maison de ses grands-parents et ses parents à celle de Nicolas, la statue en bronze a toujours fait partie de son quotidien. Ses grands-parents et ses parents étant amateurs d’art, ils avaient acquis cet objet. Pas aussi attaché que ses parents à la statue, Nicolas est venu la vendre sur le plateau de « Affaire conclue », espérant en pouvoir tirer quelques euros.

Une statue de la fonderie Thiébault et Fils

Grâce à la commissaire-priseur Elsa Joly-Malhomme, il apprend que cette statue représentant un jeune garçon jouant à la toupie a été sculptée par un artiste peu côté nommé Perret, mais elle a été fondue en 1787 par une fonderie très connue : Thiébault et Fils, dont les œuvres décorent la place de la République et la place Vendôme à Paris. Ne connaissant pas la vraie valeur de son objet, Nicolas était très satisfait de l’estimation à 800 euros proposée par la commissaire-priseur.

Une affaire conclue au triple du prix estimé

Malgré la toupie qui n’était pas présente sur la statue, l’objet a conquis les experts ! Une fois en salle des ventes, Nicolas va être plus que surpris lorsque, en quelques instants, sa statue estimée à 800 euros va éveiller l’intérêt des cinq acheteurs et atteindre les 2000 euros.

Par la suite, les enchères vont continuer d’augmenter et se conclurent à 2500 euros. L’acheteur qui est reparti avec l’objet est Paul Azzopardi, après une dernière bataille d’enchères avec Diane Chatelet et Baptiste LefèvreNicolas, qui ne connaissait pas la célèbre fonderie, n’aurait pas pu rêver mieux pour une affaire conclue.


Affaire conclue : ce vendeur n’aurait jamais imaginé vendre cette babiole à un tel prix

Par Félix D. Https://Www.Mariefrance.Fr/Auteur/Fduboisaubecq 

Un vendeur, Nicolas, est venu dans l'émission Affaire conclue avec une statue en bronze 

Une statue s’est vendue plus de trois fois le prix estimé par le commissaire-priseur. Pourtant, son vendeur n’en attendait pas grand-chose.

L’émission Affaire conclue a été une belle surprise pour l’un de ses vendeurs. Comme l’explique Allociné, le propriétaire d’une statue en bronze s’est présenté lors de l’épisode du mercredi 29 novembre 2023. À vrai dire, il n’en attendait pas grand-chose. Ce propriétaire, dénommé Nicolas (un cheminot âgé de 57 ans), n’était pas vraiment attaché à cet objet, bien qu’il soit dans sa famille depuis plusieurs décennies.

Nicolas espérait tout de même retirer de sa statue quelques centaines d’euros. Pour cette raison, il est venu sur le plateau de l’émission Affaire conclue pour négocier la vente de cet objet familial. C’est alors qu’il découvre que la valeur de sa statue est bien plus élevée qu’il ne l’imaginait. C’est le commissaire-priseur de l’émission qui l’a remarqué le premier.

UN VENDEUR DÉCOUVRE QUE SA STATUE REVÊT UNE VALEUR HISTORIQUE DANS L’ÉMISSION AFFAIRE CONCLUE

Le commissaire-priseur, Elsa Joly-Malhomme, a reconnu que le sculpteur qui est à l’origine de cette statue n’est pas connu. En revanche, le fondeur qui s’est chargé de la mettre en forme est très coté. Il s’agit de la Fonderie Thiébaut et fils, une entreprise aujourd’hui disparue qui avait été fondée en 1787. « C’est un très grand fondeur, un des plus grands fondeurs parisiens du 19ᵉ siècle », a expliqué Elsa Joly-Malhomme.

Cette fonderie a, en effet, été à l’origine de grandes œuvres en France. « C’est quand même la fonderie qui a fondu La Liberté éclairant le monde, la réduction de La statue de la liberté qui est sur la Seine », a fait remarquer le commissaire-priseur. Pour elle, il est alors clair que la statue de Nicolas n’a rien d’une babiole. Elle l’a estimée à 800 euros. Mais sa valeur aurait pu être encore plus élevée si une pièce, une toupie, ne venait pas à manquer.

 

 

UN PRIX BIEN PLUS ÉLEVÉ QUE LE VENDEUR NE L’IMAGINAIT

Nicolas, le cheminot de 57 ans, ne s’attendait pas à faire une telle découverte en venant sur le plateau de l’émission Affaire conclue. Il a ainsi bien fait de ne pas se charger lui-même de la vente dans une brocante. Il en aurait retiré un prix bien moins élevé. Lorsque le commissaire-priseur lui a annoncé la valeur de 800 euros, il a été surpris. « Je suis très content », a-t-il affirmé.

Le vendeur s’est dirigé vers la salle des ventes sans hésiter, s’estimant déjà chanceux de pouvoir espérer un si bon prix pour ce qu’il considérait comme une babiole. Il ne s’attendait pas non plus à ce que les enchères s’envolent. C’est pourtant ce qui s’est produit, les acheteurs montrant un vif intérêt pour cette statue.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Affaire conclue : la vente d’une statue en bronze fondue par Victor Thiébault"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi