La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
138
0
lundi 26 Juin, 2023
Catégorie : Selon la presse

À la FMGC, la sécurité au travail « est dans l’ADN » de l’entreprise

OUEST FRANCE – Pauline ROUSSEL

Mercredi 21 juin, une opération de sensibilisation aux risques routiers était organisée à la FMGC, fonderie de Soudan, pour les salariés temporaires et permanents. L’occasion de discuter sécurité au travail dans cette entreprise où les ouvriers manipulent des contrepoids en fonte allant de 500 kg à 15 tonnes.

Depuis 2018, la fonderie et mécanique générale castelbriantaise, à Soudan, est accompagnée par un cabinet qui intervient auprès des salariés tous les trois mois pour discuter sécurité au travail. En 2016, l’ex-patron de la boîte a été condamné après le décès d’un ouvrier, en février 2013.
Ouest-France .

Devant l’entrée de la fonderie FGMC, à Soudan (Loire-Atlantique), ils sont une poignée de salariés agglutinés sous un barnum, devant un camion. Mais que font-ils ? Ils jouent ? Plus ou moins. À une sorte de « Mille bornes » où les cartes ne sont ni des escargots ni des hirondelles, mais des questions sur la sécurité routière. Chaque employé est dans une équipe et à chaque bonne réponse, leur véhicule avance sur le plateau.

Mercredi 21 juin, l’agence d’intérim et de recrutement Temporis, basée à Châteaubriant, organisait pour la quatrième édition, en partenariat avec le Fonds d’action sociale du travail temporaire (Fastt), une action de prévention sur les risques routiers pour tous les intérimaires et permanents de la fonderie.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "À la FMGC, la sécurité au travail « est dans l’ADN » de l’entreprise"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi