La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
225
3
dimanche 28 Jan, 2024
Catégorie : Actu flash

À Charleville, poursuite du recrutement et nouveau prototype chez Stellantis

l’Ardennais

Située sur le territoire de la commune de Villers-Semeuse, la fonderie Stellantis de Charleville a recruté 80 personnes en 2023 et poursuivra ses embauches en 2024. Elle fait aussi participer son personnel aux projets des marques du groupe, cette fois en présentant le prototype DS Aero Sport Lounge.

 Article réservé aux abonnés

Zone de commentaire !

3 commentaires pour : "À Charleville, poursuite du recrutement et nouveau prototype chez Stellantis"

  1. Elles commencèrent chacune leur vie pratiquement en même temps c’est à dire au début des années 80:
    – Citröen Charleville et Fonderies du Poitou Châtellerault filliale de Renault.
    L’une remplaçait les fonderies aluminium et fonte de Clichy la Garenne (92) l’autre remplaçait les départements fonderie Culasses et Carters Cylindres de Renault à Billancourt (92), cela entrait dans le plan de désindustrialisation de la région parisienne.
    Un peu plus de quarante après, l’une à fermé ses portes après avoir été une entité de plus de 1000 personnes alors que la seconde devenu d’abord PSA puis Stellantis prospère, les investissements dans l’outil industriel est au rendez-vous tout comme les embauches et la formation de jeunes aux métiers de la fonderie.
    Ainsi est résumé la différence entre nos deux constructeurs nationaux !

    1. Tu peux rajouter à cette liste la fonderie fonte de la Française de Mécanique à Douvrin, crée en 1971 et fermée en 2005, soit 34 ans plus tard.

  2. Un a continué à croire en l’industrie, assurant à sa fonderie, les investissements matériels et humains nécessaires à son développement.

    L’autre, dirigée par une direction général n’ayant que des objectifs financiers en vue, hors de toute vision d’avenir, l’a laissé tomber, la revendant à des fonds +/- « rapaces », certains profitant de l’incompétence industrielle des administrations pour attirer des subventions publiques indues.
    L’ultracrépidarianisme et la kakistocratie unies pour son malheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi