La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
61
0
lundi 13 Mai, 2024
Catégorie : Automobile

La fin des voitures diesel et à essence fracture l’Europe politique

La fin des voitures diesel et à essence fracture l’Europe politique 

PREMIUM LES ECHOS 

EUROPEENNES 2024 – Les groupes populistes et certains partis de la droite veulent jeter dans le fossé l’avènement du tout électrique prévu en 2035.

Ces dernières années, ils ont investi des milliards d'euros pour construire de concevoir des plateformes automobiles électriques, adapter leurs usines (comme ici, Stellantis à Sochaux) et construire des gigafactories de batteries.
Ces dernières années, ils ont investi des milliards d’euros pour construire de concevoir des plateformes automobiles électriques, adapter leurs usines (comme ici, Stellantis à Sochaux) et construire des gigafactories de batteries. (ARNAUD FINISTRE / AFP)

Par Guillaume GuichardFabienne Schmitt

Après la politique agricole, un autre pan du grand « plan vert » de l’Union européenne se trouve menacé par la foudre. L’interdiction de vendre des voitures essence ou diesel en 2035, fixée dans la loi européenne par un règlement publié en avril 2023, s’est transformée en sujet de campagne des élections européennes. Elle est remise en cause par une coalition d’opposants à la voiture électrique penchant à droite et au-delà.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "La fin des voitures diesel et à essence fracture l’Europe politique"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi