La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
234
2
mardi 29 Août, 2023
Catégorie : Automobile

VinFast, ce constructeur automobile vietnamien

VinFast, ce constructeur automobile vietnamien qui pèse déjà plus que BMW, Volkswagen et Stellantis réunis

Fondé en 2018, le constructeur de véhicules électriques vietnamien VinFast pèse désormais près de 200 milliards de dollars, soit plus que tous les autres acteurs du secteur à l’exception de Tesla (750 milliards) et Toyota (230 milliards).

SIPA_ap22670759_000033.jpg

Par Quentin Soubranne  -LES ECHOS –

 Après le constructeur chinois de véhicules électriques XPeng et son concurrent nord-américain Rivian, qui avaient tous deux fait une entrée remarquée dans le top 4 des plus grandes capitalisations du secteur dans le sillage de leurs introductions en Bourse respectives en 2020 et 2021, c’est au tour du constructeur vietnamien VinFast d’en faire de même.

Introduit sur le Nasdaq

19.000 véhicules livrés au premier semestre

Le groupe vietnamien pèse désormais autant que BMW (69 milliards), Volkswagen (68) et Stellantis (58) réunis. Et ce, alors que le groupe fondé en 2018 à Hanoï a affirmé avoir fabriqué et livré seulement 19.000 véhicules électriques au premier semestre et n’a jamais dégagé de bénéfice. A titre de comparaison, le groupe franco-américain dirigé par Carlos Tavares a vendu 3,3 millions de véhicules sur les six premiers mois de l’année 2023 (dont 315.000 véhicules électriques ou électrifiés), pour près de 100 milliards d’euros de revenus et plus de 10 milliards de bénéfice net.

Très faible flottant

Propriété du conglomérat Vingroup, VinFast appartient à l’homme le plus riche du Vietnam, Pham Nhat Vuong, qui a commencé sa carrière d’entrepreneur en vendant… des nouilles instantanées en Ukraine au début des années 1990. Il possède désormais des actifs dans l’immobilier, le tourisme et l’éducation au Vietnam, et une fortune estimée à 5,7 milliards de dollars – avant l’introduction en Bourse de VinFast.

Zone de commentaire !

2 commentaires pour : "VinFast, ce constructeur automobile vietnamien"

  1. Ce monde devient fou…

    il y aurait tellement de choses à faire avec tout cet argent plutôt que de capitaliser sur du vent…
    Et d’ici quelques années quels scandales de détournement d’argent entendront nous??

  2. L’Asie nous réserve des mauvaises surprises !
    En voyage au Vietnam en 2009, j’avais été surpris par le dynamisme économique de ce pays où l’on travaillait 7 jours sur 7 et jour et nuit dans des conditions assez déplorables.
    Si on regarde bien toutes les grandes marques et équipementiers possèdent des usines au Vietnam, pays low Cost de l’Asie.
    En 1993 le directeur de l’usine de la SAFE à Hagondange qui appartenait alors à Ascoforge filliale de Ascométal, revenait d’une série de visites de sites industriels en Asie et se disait impressionné par un outil de travail bien plus performant que celui que l’on connaissait au meilleur niveau dans notre vieille Europe.
    Aujourd’hui la Chine caracole en tête, mais d’autres la suive comme le Vietnam, la Thaïlande ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi