La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
320
3
samedi 11 Juin, 2022
Catégorie : Qui est qui

USA : La mort de Steven Dierkes:

Newsletter du WSWS

Cet ouvrier de 39 ans décédé dans un horrible accident du travail à la fonderie de Caterpillar à Mapleton le 2 juin.

Steven Dierkes travaillait dans la zone principale de fusion lorsqu’il est tombé à travers le plancher ou a trébuché dans un creuset contenant des métaux en fusion à des températures de plus de 2.600 degrés Fahrenheit. Le jeune ouvrier est mort sur le coup d’une « annihilation thermique », a indiqué Jamie Harwood, coroner du comté de Peoria. Il a ajouté qu’il a fallu plusieurs heures à son équipe pour « trier les fragments de métal et trouver ses restes » après le refroidissement des métaux brûlants.

Dierkes venait de commencer à travailler chez Caterpillar quelques jours auparavant. Il a été décrit dans une nécrologie comme un « ours en peluche aux mains calleuses et au cœur tendre qui travaillait dur » qui « laisse derrière lui sa meilleure amie et partenaire Jessica Sutter et ses filles Rilie Myrl (12 ans), Remie Jo (5 ans) et Tamzlinn Jean (TJ) (4 ans)».

Cette tragédie laissera une cicatrice à vie sur sa famille et ses collègues de travail. La direction de Caterpillar a publié une déclaration superficielle qui dit qu’elle était «profondément attristée par la mort d’un employé» avant de reprendre la production de blocs moteurs à la fonderie.

La mort de Dierkes rappelle les conditions auxquelles les travailleurs faisaient face il y a un siècle et demi dans les aciéries de Carnegie à Pittsburgh. Dans les années 1880, l’incinération des ouvriers de l’acier était si courante que les entreprises versaient un «lingot de la mort» de la cuve dans laquelle ils étaient tombés. Il était équivalent au poids de l’homme afin que leurs veuves aient quelque chose à enterrer.

Une chose est certaine : l’ « accident» était entièrement évitable.
C’est le deuxième décès à la fonderie de Mapleton en six mois. En décembre 2021, Scott Adams, 50 ans, un entrepreneur en électricité, a fait une chute mortelle à travers un trou dans le plancher qui n’aurait pas été correctement couvert

Zone de commentaire !

3 commentaires pour : "USA : La mort de Steven Dierkes:"

  1. Une très grosse pensée pour cet ami fondeur et toute sa famille.

    Cet accident du travail ne devrait plus être possible de nos jours dans une grande entreprise ayant les moyens de mettre en oeuvre ce qui est nécessaire pour l’éviter, nous sommes aux Etats Unis et plus en 1880.
    La sécurité du personnel est normalement au premier rang des préoccupations d’un directeur de site.

  2. Ces grands donneurs d’ordres (automobile, poids lourds, TP, …..) sont pourtant parfois des grands donneurs de leçons

    quand ils pratiquent des audits chez leurs fournisseurs, leçons transcrites dans leurs référentiels de certification, que ce soit pour la qualité, l’environnement ou la sécurité:

    Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! ! !

  3. Je ne crois vraiment pas que cela se résume à cela.

    En France la sécurité relève du pénal quelque soit le motif en cause et au travers de deux exemples précis la justice ne badine pas et s’est très bien ainsi.

    Dans les grandes entreprises la sécurité est un critère au niveau 1, avant même celui de la productivité.

    Beaucoup de dispositions ont été mis en place pour remédier et améliorer la sécurité des employés avec toutes les contraintes que cela peut représenter.
    Il est à regretter que malgré ce dispositif il en aille pas de même dans toutes les PME.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi