La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
1863
11
mercredi 29 Juil, 2015
Catégorie : Technique

Un bon remède contre les brûlures : ??? du blanc d’œuf ??? la réponse est non.

Quand les ambulanciers ont vu le jeune homme ils ont demandé qui avait fait ça ?

Tout le monde a pointé la voisine.
L'ambulancier l'a félicitée et lui a dit "vous lui avez sauvé le visage".

Vers la fin de l’été le jeune homme est venu lui porter un bouquet de roses pour la remercier. Il avait une petite peau de bébé.

Intéressant ! ...
A votre portée. Cette méthode est enseignée dans un cours de formation de pompiers lorsqu'il se produit une brûlure, quelle qu'en soit l'étendue, les premiers secours consistent à placer la zone affectée sous un jet d'eau froide jusqu'à ce que la chaleur diminue et que cessent de brûler les couches de peau,  (10 à 15 minutes, c'est long) ensuite étendre du blanc d'œuf sur cette zone.

personne se brûla une grande partie de la main avec de l’eau bouillante.

Malgré la douleur elle mit la main sous le robinet d’eau froide puis elle cassa 2 œufs, en sépara les blancs qu’elle battit un peu et y plongea la main.
Sa main était tellement brûlée qu’en y appliquant le blanc d’œuf sa peau sécha et le blanc y forma une pellicule.

Elle apprit par la suite que le blanc d’œuf était un collagène naturel, et continua pendant au moins une heure à appliquer couche sur couche du blanc d’œuf sur sa main.

L’après midi elle ne sentit plus de douleur et le lendemain il restait à peine une marque rougeâtre à l’endroit de la brûlure. Elle pensait qu’il lui serait resté une horrible cicatrice, mais, à sa grande surprise, au bout de 10 jours, il ne restait plus aucune trace de la brûlure, la peau avait même retrouvé sa couleur normale !


La zone brûlée s’était totalement régénérée grâce au collagène existant dans le blanc d’œuf, en réalité un placenta plein de vitamines.
_
réponse :Depuis peu circule sur le Net un message vous enjoignant de mettre du blanc d’oeuf sur une brûlure afin de cicatriser au plus vite. Si le message original dit bien de refroidir la brûlure sous l’eau avant d’appliquer le blanc d’oeuf, cette information disparaît très vite dans les versions ultérieures, qui soutiennent qu’il faut mettre l’oeuf directement sur la brûlure afin de permette une cicatrisation rapide et quasi-invisible. Qu’en est-il vraiment ?


Le blanc d’oeuf peut-il avoir un effet cicatrisant ?
Le message veut nous faire croire que la cicatrisation serait due au collagène contenu dans le blanc d’oeuf. Le problème, c’est que le blanc d’oeuf ne contient pas de collagène… Hé oui, c’est bête, mais l’auteur du mail aurait pu se renseigner et aurait vite vu que le blanc d’oeuf est composé d’eau et d’une albumine (l’ovalbumine). Ça commence plutôt mal pour votre cicatrice…


Ajoutons que le blanc d’oeuf n’a rien à voir avec le placenta (qui n’existe pas chez les ovipares) : il s’agit uniquement d’une protection du jaune de l’oeuf n’ayant aucune fonction nutritive ou vitaminante. Sans doute faut-il y voir un parallèle bien pratique avec l’utilisation du placenta dans la cosmétique ou sur les grands brûlés il y a une dizaine d’années.


L’argumentation pseudo-scientifique du message est donc totalement erronée et ne fait que tirer les mêmes grosses ficelles des vendeurs de cosmétiques (le collagène qui enlève les rides…) pour promouvoir une pratique inutile et dangereuse.


Alors, que faire sur une brûlure ?
Le message soutient que cette technique est enseignée chez les pompiers. C’est bien connu, les pompiers se baladent tous avec des cageots d’oeufs dans leurs beaux camions rouges… Or, tout bon secouriste vous le dira : contre une brûlure, dans un premier temps, il n’y a qu’un seul remède : l’eau, rien que l’eau.


Le but premier est de refroidir les couches internes de l’épiderme afin d’empêcher la propagation de la brûlure et ainsi d’en minimiser les séquelles. Appliquer de l’oeuf pour soigner la brûlure serait illusoire, car la couche formée par le blanc d’oeuf piégerait la chaleur dans la peau et l’effet serait désastreux. En cas de brûlure, on arrose avec de l’eau tempérée la zone située juste au-dessus (sur la brulure ça fait mal….) en laissant couler un filet d’eau jusqu’à disparition de la douleur ou jusqu’à avis médical.


Une brûlure est une plaie ouverte, donc une porte d’entrée pour tous virus ou bactéries. Badigeonner votre blessure de tout et n’importe quoi vous expose à tous les risques d’infections possibles et imaginables, et cela vaut aussi pour le blanc d’oeuf. C’est un médecin qui décidera quoi mettre sur votre brûlure si votre état le justifie. Jusqu’à preuve du contraire, aucune autorité sanitaire d’aucun pays ne préconise le blanc d’oeuf sur une brûlure.


Notez aussi que dès que la surface de la brûlure est supérieure à la moitié de la surface de la paume de la victime et/ou si elle est située près d’un orifice naturel ou une articulation et/ou sur un nourrisson, on considère la brûlure comme grave. Dans ce cas un avis médical est OBLIGATOIRE.


La conclusion ?
Le message en circulation s’appuie sur des fondements « scientifiques » totalement faux et délivre des conseils potentiellement dangereux. On est donc clairement en présence d’une légende urbaine basée sur des arguments publicitaires en cosmétique (collagène) ou de pratiques hospitalières avérées (placenta sur les grands brûlés) pratiquées en milieux médicalisés et stériles.


Pour rappel, avant de dévaliser le garde-manger, un appel rapide aux services d’urgences est gratuit et permet de savoir exactement ce qu’il faut faire sans risquer une aggravation de l’état de la victime.
Article par
Sébastien – HoaxTeam

Zone de commentaire !

11 commentaires pour : "Un bon remède contre les brûlures : ??? du blanc d’œuf ??? la réponse est non."

    1. C’est complètement faux
      J’utilise l’eau froide jusqu’à la douleur s’en va mais moi j’enveloppe ,mettons que c’est la main où un bras. Je coupe l’air en enveloppant avec du saran rap et c’est efficace .

  1. Vous dites que le blanc d’oeuf forme une pellicule ce qui emprisonnerait la chaleur causée par la brûlure dans la peau , alors comment expliquer vous qu’au contact du blanc d’oeuf nous ne ressentons plus aucune douleur ? Si cela est véridique comment est-ce possible de ne plus rien ressentir ? Ca devrait brûler logiquement !?!?

    Allez-y, j’attends vos explications « scientifiques ».

  2. Je confirme: le blanc d’œuf fonctionne. Je m’etais brûlé avec de l’huile chaude d’une poêle. On m’avait appliqué l’œuf sur le bras.

    Ça brulait un peu puis la douleur s’est rapidement apaisée.
    JF

  3. je tombe sur cet article et surtout sur ces commentaires et le soi-disant Hoax. je voudrais donc apporter mon témoignage, m’étant, un jour, brûlée gravement avec un fer à repasser-vapeur à haute température. J’ai donc mis mon bras sous l’eau froide pour stopper la brûlure, puis appliquer du blanc d’oeuf. Celui-ci s’est transformé en film protecteur, le feu s’est instanténément arrêté alors que sous l’eau, la sensation intense de feu perdure. J’ai mis une bande par dessus pour que le blanc d’oeuf coagulé sur la peau ne s’enlève pas, et le lendemain, je n’avais ni cloque, ni plaie. la douleur a été stoppée nette. Ce n’est donc pas un hoax mais bien une réalité.

    Pendant longtemps, on n’a pas cru aux vertues du miel cicatrisant des plaies, puis le miel est entré dans les soins en milieu hosiptalier… et a fait ses preuves. Alors, il y a encore tout à prouver pour l’ovalbumine que contient le blanc d’oeuf en matière de plaie par brûlure.

    Ajoutons que le blanc d’oeuf au sortir de sa coquille est stérile et ne peut donc pas entraîner d’infection si nous le manipulons avec précaution, c’est à dire le faire couler directement sur la peau ( après séparation du jaune du blanc bien évidemment ! ), sans le toucher.

  4. Je préciserai qu’il s’agissait d’une brûlure d’un diamètre d’environ 4 cm et qu’en cas de brûlure étendue, il est évident qu’il faut appeler le 15.

  5. Merci !
    La vacuité scientifique de votre « démonstration » m’a convaincue… que le blanc d’oeuf marchait ! 🙂
    Je le testerai donc (après mise sous l’eau 3 minute) à la prochaine brûlure que je me ferai…

  6. Dimanche, je me suis brûlé avec de l’huile bouillante entre le pouce et l’index , j’ai appliqué du blanc d’œuf après avoir passé ma main sous l’eau froide, ce matin je ne ressens plus la douleur, sauf qu’à l’endroit la peau est encore brune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi