La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
237
5
vendredi 13 Jan, 2012
Catégorie : Technique

Qu’en pense JLG : un moteur automobile qui fonctionne avec de l’air…(et non avec du foin)

La Mini CAT qui est un simple véhicule urbain léger, avec un châssis tubulaire, un corps en fibre de verre qui est collé pas soudé et alimenté par l’air comprimé. Un microprocesseur est utilisé pour contrôler toutes les fonctions électriques de la voiture. Un petit émetteur radio envoie des instructions à l’éclairage, clignotants et tous les autres appareils électriques sur la voiture. Qui ne sont pas nombreux.

La température de l’air pur expulsés par le tuyau d’échappement se situe entre 0-15 degrés en dessous de zéro, ce qui le rend approprié pour une utilisation par le système de climatisation intérieure sans avoir besoin de gaz ou de perte de puissance.

Il n’y a pas de clé, juste une carte d’accès qui peut être lue par la voiture depuis votre poche. Selon les concepteurs, il en coûte moins de 50 roupies par 100 km, c’est à peu près un dixième du coût d’une voiture fonctionnant au gaz. Son kilométrage est d’environ le double de celui de la voiture électrique la plus avancée, un facteur qui en fait un choix idéal pour les automobilistes urbains. La voiture a une vitesse de pointe de 105 km par heure ou 60mph et aurait une autonomie d’environ 300km ou 185miles. Le remplissage de la voiture aura lieu dans les stations service adaptées avec des compresseurs d’air spéciaux. Remplir ne vous prendra que deux à trois minutes et coûtera environ 100roupies et la voiture pourra faire encore300 kilomètres.

Cette voiture peut également être remplie à la maison avec son compresseur de bord. Il faudra 3 à 4 heures pour remplir le réservoir, mais ça peut se faire pendant que vous dormez.

Parce qu’il n’y a pas de moteur à combustion, le changement de 1 litre d’huile végétale n’est nécessaire que tous les 50.000 km ou 30.000 miles. Grâce à sa simplicité, il y a très peu d’entretien à faire sur cette voiture.
Cette voiture à air semble presque trop belle pour être vrai.

Nous verrons au mois d’août 2012…!!!

Zone de commentaire !

5 commentaires pour : "Qu’en pense JLG : un moteur automobile qui fonctionne avec de l’air…(et non avec du foin)"

  1. cela me rappelle les moteurs à air que j’avais installés sur le « monte et baisse » des poches de coulée, je ne voulais pas de courant électrique dans la zone

    mais cela ne fonctionne que s’il y a : soit de l’électricité ou un carburant fossile pour alimenter le compresseur

    ou alors il faut souffler très fort

    JW

  2. Je rejoins tout à fait le commentaire de J werdefroy.
    Je suis surpris de l’autonomie annoncée de 200 ou 300 km en version monoénergie, c’est à dire uniquement en alimentation en air comprimé à partir du réservoir embarqué.
    Il est sûr que les caractéristiques du véhicule, 550 kg (980 kg pour une Twingo de base), 3 places, puissance 25 CV (75 CV pour une Twingo de base) facilitent le gain en autonomie.
    Cette faiblesse potentielle conduit à proposer la version biénergie (analogie avec les hybrides dites voitures électriques à prolongateur d’autonomie).
    Par ailleurs la conception du véhicule, chassis tubulaire collé avec une caisse en fibres de verre et un réservoir en fibre de carbone, ne semble pas très adapté à la moyenne ou la grande série.
    Qu’en est-il également de la tenue au crash-test?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi