La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
131
0
vendredi 09 Fév, 2024
Catégorie : Qui est qui

Liebherr Aerospace se renforce

Liebherr Aerospace se renforce avec une acquisition et une nouvelle usine

Le fabricant de systèmes de conditionnement d’air d’avion rachète Sibi, un sous-traitant de tôlerie à Montauban. Il va aussi construire une usine d’échangeurs d’air dans le Tarn-et-Garonne, en investissant 30 millions d’euros avec les machines.

Face à la croissance du secteur, le groupe va doubler la surface de son usine de pièces de Campsas (Tarn-et-Garonne).
Face à la croissance du secteur, le groupe va doubler la surface de son usine de pièces de Campsas (Tarn-et-Garonne). (Liebherr Aerospace)

Par Laurent Marcaillou   LES ECHOS

Le fabricant de systèmes de conditionnement d’air d’avions et d’hélicoptères Liebherr Aerospace Toulouse se dote de nouvelles capacités. Il vient de racheter l’entreprise Sibi, à Montauban (Tarn-et-Garonne), au groupe familial Kep Technologies, à Mougins (Alpes-Maritimes).

Cette tôlerie fabrique des pièces chaudronnées et soudées pour les avions, en réalisant un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros en 2022. Elle emploie 120 personnes sur ses deux sites de Montauban et Toulouse. La société fabriquait déjà des pièces d’échangeurs de chaleur en sous-traitance pour Liebherr Aerospace Toulouse, qui représente la moitié de son activité. L’équipementier l’a rachetée alors qu’elle était en difficulté et accusait des retards de livraison. Il l’a filialisée sous le nom de Liebherr Aerospace Montauban.

Service après-vente

L’équipementier reprend tout le personnel de Sibi, ce qui porte son effectif à 1.700 salariés, et prévoit de remettre à niveau les machines. Il continue de livrer les clients de Sibi en pièces d’avions, même si ce n’est pas sa vocation d’équipementier. « Il était opportun d’acquérir cette entreprise pour répondre à nos besoins de production, avec l’augmentation des cadences des avionneurs », explique Mathieu Tournier, directeur général de Liebherr Aerospace Toulouse. Airbus doit accélérer la fabrication des moyen-courriers A320 de 60 à 75 avions par mois d’ici à 2026.

Liebherr Aerospace fabrique les systèmes de prélèvement et de conditionnement d’air des avions Airbus, ATR, Dassault, Embraer et Bombardier. Il a aussi une activité de réparation des équipements pour les compagnies aériennes et de fourniture de pièces aux centres de maintenance. Le service après-vente pèse 40 % de son activité.

Echangeurs de chaleur

Avec l’augmentation de la construction d’avions et le retour du trafic aérien au niveau d’avant-crise, Liebherr Aerospace Toulouse a augmenté son chiffre d’affaires de 17 % en 2023, à 690 millions d’euros, et prévoit une hausse de 15 % en 2024.

Face à la croissance du secteur, le groupe va doubler la surface de son usine de pièces de Campsas (Tarn-et-Garonne) et construire, à partir de mars 2024, un bâtiment de 12.000 mètres carrés, qui ouvrira à la mi-2025. Il y investira 30 millions d’euros avec les machines pour transférer la fabrication des échangeurs de chaleur (réalisée à Toulouse) et 120 postes. L’effectif du site de Campsas montera à terme à 400 salariés. Le nouveau bâtiment écoresponsable sera la vitrine « industrie du futur » de l’entreprise.

« Ce transfert libérera de la place dans l’usine toulousaine pour augmenter la cadence d’assemblage des packs de conditionnement d’air, qui comprennent les échangeurs, les turbines et les vannes de prélèvement », explique Mathieu Tournier. L’entreprise veut créer 160 postes en 2024 dans la production et l’ingénierie, après avoir embauché 130 personnes en 2023.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Liebherr Aerospace se renforce"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi