La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
215
0
dimanche 20 Jan, 2013
Catégorie : Economie

Les salariés de la fonderie DMI Vaux (Allier) (ex Bréa) bloquent toutes les expéditions vers les clients

Le repreneur potentiel, la Société CMV Aluminium, a indiqué aux élus du personnel, lors d’une rencontre jeudi, n’avoir à ce jour pas reçu les garanties suffisantes, en terme de charge, des clients de DMI – Renault, Man, Borgwarner, Renault Truck notamment – pour finaliser son offre, a précisé à l’AFP le scrétaire CGT du CE Didier Verrier.
Les élus (CGT et FO)de DMI Vaux en appellent aussi aux « différents ministres concernés » afin qu’ils « fassent l’impossible pour sortir les 170 salariés de cette impasse ». Ils rappellent notamment que « l’Etat est, sauf erreur, un des principaux actionnaires de Renault », à qui près de la moitié de la production est destinée, et qu’ils « verraient d’un mauvais oeil » que les ministres « ne se penchent pas sérieusement sur le sort des salariés ».
La fonderie DMI, qui produit des pièces en aluminium pour l’industrie automobile, a été placé en redressement judiciaire le 24 juin 2012, après le retrait de son actionnaire américain Platinum.
Une nouvelle audience est prévue au Tribunal de Commerce le 25 janvier. Elle devrait déboucher, selon les syndicalistes, sur une prolongation du délai de présentation d’une offre de reprise.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Les salariés de la fonderie DMI Vaux (Allier) (ex Bréa) bloquent toutes les expéditions vers les clients"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi