La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
205
0
dimanche 14 Juil, 2013
Catégorie : Technique

Les 50 ans de l’Ordre National du Mérite

Les éléments en relief simple (textes et logos) sont usinés sur fraiseuse à commande numérique. Le relief sculpté nécessite la création d’une sculpture modèle qui est reproduite dans l’acier. Le relief en creux et le relief bombé en surface passent par une étape d’électroérosion. Mais quelque soit l’outillage, la finition se fait à la main, très souvent sous binoculaire, de façon à peaufiner le moindre détail et à donner au motif, toute sa précision, sa nervosité et sa finesse. La gravure des outillages est au cœur du métier de FIA.

Les médailles en bronze sont estampées dans cet atelier. Dans un premier temps, la matrice d’estampage de la médaille est montée dans la presse de 400 tonnes. Les flans de métal sont alors frappés un à un sous la presse puis recuits au four pendant une vingtaine de minutes afin d’éliminer les contraintes dans le métal. Les frappes s’enchainent, leur nombre dépendant de l’importance et de la disposition du relief sur la face et le revers de la médaille. On peut aller jusqu’à 10 frappes successives sur une médaille, l’étape de recuit dans le four venant s’intercaler entre chaque passe.

Après l’estampage, les médailles massives en métal brut sont tournées une à une afin d’éliminer le surplus de métal et d’obtenir une tranche parfaite. Les médailles frappées dans notre atelier d’estampage se distinguent par la qualité sans défaut du métal employé, le relief du motif qui est « monté » jusqu’au moindre détail et la netteté des tranches.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Les 50 ans de l’Ordre National du Mérite"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi