La fonderie et Piwi

MENU
Par : Nicolas
187
0
jeudi 29 Juil, 2021
Catégorie : Piwi en vadrouille

L’ÈRE DISPARUE DES BISTROTS DE QUARTIERS

Charente libre

A Ruelle, les cafés autour de la fonderie recevaient les ouvriers et ils étaient nombreux (près de 3.000 à la sortie de la guerre, 1.500 dans les années 70.

La dernière terrasse de bistrot est au café de la Poste

Dans les années 70, il y avait plus trente bistrots à Ruelle, qui rythmaient la vie communale. Il n’en reste que deux aujourd’hui.

Passé 18 heures, la ville est déserte et les rues de Ruelle sont vouées au silence. Seuls quelques bruits sourds arrivent avec une discrétion impénétrable.

Au bout de la rue Camille-Pelletan, le café de la Poste amène encore de l’animation. Certains ont cru qu’il avait fermé définitivement au mois de juin; il n’en est rien, la propriétaire espère continuer longtemps.

Ce silence redoutable est une meurtrissure qui taraude les plus anciens, nostalgiques

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "L’ÈRE DISPARUE DES BISTROTS DE QUARTIERS"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi