La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
179
0
mercredi 20 Sep, 2023
Catégorie : Selon la presse

Le vrai coût du nucléaire dévoilé.

Le gouvernement dévoile le vrai coût du nucléaire 

Le coût complet de l’électricité nucléaire produite par EDF a été réévalué par le régulateur de l’énergie bien au-delà du niveau de la régulation actuelle « Arenh ». Le gouvernement doit trancher très prochainement sur l’avenir de la régulation du nucléaire.

La Commission de régulation de l'énergie a réévalué son estimation des coûts de production du nucléaire historique.
La Commission de régulation de l’énergie a réévalué son estimation des coûts de production du nucléaire historique. (Laurent Grandguillot/REA)

Par Sharon Wajsbrot – Extraits  LES ECHOS 

Ce mardi, le gouvernement a mis sur la table une donnée essentielle pour toutes les entreprises qui demandent ardemment à sortir du flou sur le niveau des prix de l’électricité dans les années à venir.

 La Commission de régulation de l’énergie (CRE) établit à 60,7 euros le MWh le coût complet de production de l’électricité nucléaire des centrales d’EDF. Ceci pour les années 2026 à 2030.

Au-delà – entre 2030 et 2035 – il est évalué à 59,1 euros puis à 57,3 euros le MWh entre 2036 et 2040.

Une inflation des coûts très significative

Très loin donc des 42 euros le MWh auquel sont vendus actuellement près de 280 TWh d’électricité nucléaire produits chaque année par EDF dans le cadre du mécanisme de l’« Arenh ». Très loin aussi de l’estimation qu’avait réalisée la Commission de régulation de l’énergie en 2020, dans le cadre des travaux sur la refonte d’EDF. La CRE avait alors estimé ces coûts complets à un niveau proche de 48 euros le MWh. Entre-temps, la progression des taux d’intérêt, du coût du capital pour EDF et l’inflation des matières premières a nettement changé la donne.

Pour les entreprises et les ménages, cette nouvelle donne n’est pas forcément une mauvaise nouvelle en soi. Pour assurer aux Français de tirer malgré tout les bénéfices en matière de compétitivité des investissements réalisés dans le parc nucléaire, Emmanuel Macron s’est engagé dès février 2020 à Belfort, à mettre en oeuvre « en accord avec la Commission européenne, une nouvelle régulation de l’électricité nucléaire (en remplacement de l’« Arenh ») afin que les consommateurs français, ménages et entreprises, puissent bénéficier de prix stables, proches des coûts de production de l’électricité en France ».

Sur la table de l’exécutif depuis de long mois, la définition des contours de cette régulation doit être arbitrée en interministériel ces prochains jours. « Il y a urgence à donner de la visibilité aux entreprises ».

Selon nos informations, les ministères concernés, Matignon et l’Elysée pourraient s’entendre sur la mise en place d‘un plafond de prix sur la vente d’une partie de l’électricité nucléaire produite par EDF à un niveau proche des coûts de production qui avoisinerait les 70 euros le MWh.

Pour répliquer « l’effet Arenh » sur l’économie, la mesure pourrait toucher des volumes similaires à ceux concernés par l’« Arenh » aujourd’hui, soit près de 280 TWh chaque année.

Reste néanmoins à convaincre EDF toujours très hostile à l’idée de voir une part majeure de ses revenus plafonnée à un niveau proche de ses coûts de production. « Le seul grain de sable c’est le « jusqu’au-boutisme » de Luc Rémont », explique un proche du dossier.

 « Plus personne ne voudra signer à des prix très loin des coûts », atteste un industriel.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Le vrai coût du nucléaire dévoilé."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi