La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
235
3
mardi 28 Avr, 2015
Catégorie : Selon la presse

Le ministre de l’économie sous le charme d’une pièce moulée…en fonderie bien sûr

Pour M. Macron, cette entreprise représente « un très bon cas de réindustrialisation et de redémarrage industriel », alors que cet investissement va se traduire selon l’entreprise par 200 emplois supplémentaires, portant le total des effectifs à 1.350 personnes à l’horizon 2016.

L’investissement consenti par Punch sera éligible à une mesure annoncée ce mois-ci, visant à encourager l’investissement productif privé des entreprises en leur permettant d’augmenter leur amortissement de 40%.

Les entreprises pourront ainsi « suramortir » de 40% leurs investissements industriels réalisés entre le 15 avril 2015 et le 14 avril 2016.

« Ce dont notre économie a besoin, c’est que l’investissement redémarre. Il y a des mesures qui ont été prises sur le plan macroéconomique pour baisser le coût du travail, le CICE, le pacte de responsabilité (…) il faut maintenant que l’investissement privé reparte », a souligné M. Macron lundi.

Il a aussi noté que la totalité de la production de l’usine strasbourgeoise de Punch était exportée, signe selon lui que « quand on investit, quand on réorganise la production, le site France est un site productif ».

La CGT de Punch Strasbourg a toutefois estimé que le site devait sa survie « à la lutte des salariés menée depuis des années et en particulier en 2012, lorsque que GM (…) avait décidé de se débarrasser de l’usine », et obtenu que l’entreprise américaine laisse dans les caisses « plus de 218 millions d’euros qui appartenaient aux travailleurs de GM ».

Le syndicat, dont des représentants ont interpellé M. Macron lors de sa visite, a aussi remarqué que l’investissement s’est surtout fait via des prêts bancaires et dit craindre que l’endettement de la société se traduise au « détriment des salaires et des conditions de travail ».

Article extrait de l’express

Zone de commentaire !

3 commentaires pour : "Le ministre de l’économie sous le charme d’une pièce moulée…en fonderie bien sûr"

  1. « L’avenir industriel se construit par l’investissement et par l’emploi », a plaidé M. Macron dans l’usine de boîtes de vitesses automatiques Punch Powerglide, ancien site de General Motors (GM) repris en 2013 par la société belge Punch Metals International.

  2. C’est génial !!!
    Chacun y va de sa petite signature … Et de sa petite larme à l’oeil ?
    Sur la superbe boite de vitesses « MADE IN GERMANY » !!! (au dessus de la signature de « Maxime »)
    http://www.fonderie-piwi.fr/blog/pu

    Amitiés à tous. Après cela, je préfère retourner me reposer.

  3. Et oui… une boite Made in Germanie.
    Mais au moins fabriquée en France par des Français.

    Toujours mieux que de voir le ministre roumain de l’économie signer un carter chez Dacia estampillé made in France, non ??

    Ce serait tellement merveilleux si ce blog nous postait des billets sur les entreprises françaises qui fabriqueraient des pièces PSA et RSA en quantité, mais malheureusement c’ est plutôt les fonderies qui ferment, gérées par des cols blancs qui n’y entendent rien.

    Et les pièces des constructeurs français, grassement aidés par l’état français (donc nos impôts), sont généreusement allouées par des acheteurs voraces à des pays « émergents » au détriment du notre, là où nos voisins germains essayent encore d’attribuer des marchés en Allemagne pour maintenir l’emploi et la croissance.
    Relativisons notre haine de l’outre-Rhin, la gangrène est chez nous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi