La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
234
1
vendredi 23 Juin, 2023
Catégorie : Actu flash

Le Bourget tjrs et encore !


L’armée utilise des drones et l’intelligence artificielle pour la maintenance de leurs appareils ! Ici un drone scanne et prend des photos du Rafale, les données sont ensuite comparées à la version initiale sans défaut, puis toutes les non-conformités sont repérées, classifiées et indiquées à la maintenance.

Le Concorde et ses moteurs sont exposés de façon permanente au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

Le Concorde est un avion supersonique. Il s’agit d’un avion de ligne conçu conjointement par Sud-Aviation (devenue par la suite Aérospatiale puis Airbus) et British Aircraft Corporation (devenue ensuite British Aerospace). Il fut en service de 1976 à 2003 chez Air France et British Airways.

Sa vitesse de croisière était de Mach 2,02 à une altitude variant de 16 000 à 18 000 mètres, soit environ 2 145 km/h. Doté d’une aile delta dite « gothique » et de turboréacteurs à postcombustion, développés initialement pour le bombardier britannique Avro Vulcan, il fut le premier avion civil à être équipé de commandes de vol électriques analogiques.

Quelques appareils :


Le RAFALE de DASSAULT


L’Airbus H160 M (Marine Nationale), taxi du Président Emmanuel MACRON pour l’inauguration du salon Lundi 19/06/2023.

Le gigantesque Airbus A400M, destiné à des missions de transport stratégiques et tactiques, l’A400M est capable de transporter jusqu’à 37 tonnes de fret sur 4 500 km.

Son volume cargo de 340 m3, il permet d’accueillir neuf palettes militaires standard, 116 soldats avec leur équipement, ou encore 66 civières et une équipe médicale de 25 personnes. En configuration classique, l’A400M peut emporter 37 tonnes de fret. La rampe de l’aéronef est prévue pour supporter un poids de 32 tonnes.

En mission militaire, l’A400M peut emporter :
deux camions de 5 tonnes et deux canons de 105 mm ;
ou trois véhicules blindés de transport de troupes du type VAB ;
ou un véhicule blindé de combat d’infanterie VBCI ;
ou un véhicule blindé multi-rôles VBMR (24,5 tonnes);
ou un véhicule de lancement de missiles sol-air Patriot avec ses missiles ;
ou un hélicoptère de transport de type NH90 ;
ou trois hélicoptères d’attaque de type Tigre, tête-bêche ;
il est capable de mettre en œuvre un drone et de procéder à son lancement en vol.

En mission humanitaire, l’A400M peut emporter :
six Land Rover avec leurs remorques ;
ou un semi-remorque de plus de 25 tonnes ;
ou une excavatrice avec un camion de chantier ;
ou une grue mobile.

Le drone de combat AAROK de la société TURGIS et GAILLARD.
Dévoilé au Salon de l’Aéronautique et de l’Espace au Bourget, l’Aarok est un drone de combat entièrement fabriqué en France. Ce nouveau modèle a de quoi rivaliser avec les concurrents américains.

22 mètres d’envergure, 5.5 tonnes, 24h d’autonomie et une vitesse de croisière à 450 km/h. Il peut embarquer jusqu’à seize missiles qu’il peut larguer à 35 km de sa cible et il intègre tout l’attirail nécessaire pour observer et renseigner dans le détail — vidéo haute définition jour et nuit, suivi automatique des cibles, géolocalisation, radar polyvalent avec 200 km de portée.

Les drones ont eu une place importante sur ce salon !

Ariane 5 et Ariane 1

Quelques pièces :

Un beau sceau à champagne issu d’un fond de creuset, original !

Des pièces de chez MICROSTEEL (Fonderie multialliages / multiprocédés) du groupe VIRGO un industriel multispécialiste français de l’outillage, de la pièce mécanique et métallurgique de précision. MICROSTEEL travaille beaucoup pour le group LIEBHERR.

Une roue dentée et une jante forgées de chez SET FORGE LA CLAYETTE (groupe FARINIA)

Zone de commentaire !

1 commentaire pour : "Le Bourget tjrs et encore !"

  1. Un grand coup de chapeau à SAFRAN né de la fusion SNECMA / SAGEM en 2005 .
    Après un démarrage difficile mais normal lorsque deux grandes entreprises s’associent cela donne un fleuron de l’industrie française dont on parle très peu et c’est très bien ainsi.
    SAFRAN est aujourd’hui un leader de pointe dans différents domaines car cette entreprise compte 15 filiales pour un peu plus de 80 000 employés.
    Son site de Gennevilliers est et demeure le site Forge – Fonderie du groupe (fonderie de précision) puisque celle d’Aluminium / Magnésium à été fermé en 1977/1978.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi