La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
150
0
jeudi 22 Juin, 2023
Catégorie : AAESFF

Le Bourget : reportage de Maxime Leblond ESFF

Présentation de la fonderie et de la forge à des collégiens de Franconville sur le stand la Fédération Forge Fonderie et de l’ESFF. Des jeunes passionnés d’aéronautique, ayant récemment obtenu leur Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA).

Nous leur avons également parlé de l’ESFF et des possibilités de devenir un futur ingénieur spécialisé en fonderie et forge dans le domaine de l’aéronautique.

Merci à Guillaume PERIER (ESFF 2023), Fabien MARLHIOUD (ESFF 2023) et Olivier VASSEUR (Fédération)

Un jeune lycéen de l’Ecole d’Enseignement Technique de l’Armée de l’Air (EETAA 722) qui se dirige vers la maintenance d’aéronefs militaires mais qui sur son temps libre aime pratiquer la fonderie et la forge chez lui en essayant de recycler de l’aluminium ou en travaillant quelques morceaux d’acier avec son feu de forge artisanal.
Monsieur Philippe PAUVRE, Chef de service Maintenance & Equipement dans l’Armée de Terre à la 4e brigade d’aérocombat (4e BAC), un camarade de l’armée (de Monsieur Benoît VIROT, ESFF 2018 en spécialisation), le monde est petit !

Monsieur PAUVRE a un parcours de 27 ans dans l’armée, il est passé par l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr où il a été diplômé ingénieur en électronique, puis l’Ecole Supérieure d’Application du Matériel de l’Armée de Terre pour devenir officier mécanicien des matériels aériens et responsable des maintenance des hélicoptères et pour finir en 2008 il décroche un master en ingénierie aéronautique à ISAE SUPAERO. Un homme intéressé par l’industrie et souhaitant en savoir plus sur la fonderie et la forge !

Quant à Benoît VIROT, à gauche sur la photo ci-dessous lors de sa remise de diplôme, c’est un homme que j’ai personnellement connu lorsque j’étais en 2ème année et je peux assurer qu’il a un énorme talent, enrichi par son travail acharné et qu’il est un grand passionné de l’industrie du soudage de la forge et la fonderie !
Benoît est d’abord diplômé en 1999 des Arts et Métiers ParisTech, il aura ensuite un parcours dans l’armée puis en 2005 il se spécialise dans le soudage en étant diplômé de l’ESSA, l’Ecole Supérieure du Soudage et de ses Applications, s’en suite de belles expériences dans le monde entier pour Total dans le secteur du pétrole jusqu’en 2017 où Benoît décide de rejoindre l’ESFF pour acquérir de nouvelles compétences utiles dans son métier, il sera diplômé de son année de spécialisation en 2018 et il est depuis au Qatar à Doha où il travaille pour la North Oil Company Qatar comme Responsable de l’assurance qualité grands projets.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Le Bourget : reportage de Maxime Leblond ESFF"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi