La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
3336
2
lundi 13 Mai, 2019
Catégorie : Technique

La patine d’un bronze d’art – un processus complexe

Source : my little blog fonderie ici vivement remercié pour ces informations sur un processus éminemment complexe.

Une sculpture de bronze après moulage et polissage présente une couleur jaune dorée. La patine, permet, par l’application de différents produits tamponnés sur la pièce chaude, d’accélérer le vieillissement naturel et d’obtenir une coloration particulière sur tout ou partie de la sculpture. La patine va donner à la sculpture sa teinte définitive (vert, brun, blanc, …).

patine_sur_bronze_art_chalumeau_et_acide

L’opération de patinage
Pour patiner un bronze d’art, le mode opératoire classique est le suivant :

Dégraissage de la pièce à l’alcool et déxoxydation (avec un acide dilué) pour faciliter l’adhérence de la patine
Chauffage de la sculpture avec un feu doux (au chalumeau)
Application du produit (ou du mélange) si besoin en plusieurs couches à l’aide d’un pinceau
Attente de plusieurs heures (plusieurs jours dans certains cas)
Arrêt de l’oxydation avec de la cire quand la coloration est atteinte
Ces pratiques sont cependant très diverses et chaque fondeur d’art et artiste a souvent développé un savoir faire particulier. Certains artistes s’occupent eux-même de l’opération de patinage quand d’autres la confient plus volontiers au fondeur.

bronze_patine_blanche

Les couleurs obtenues
Les patines anciennes et traditionnelles (ou naturelles) étaient le vert, le brun et le noir. Le cuivre, à l’air libre, prend ainsi naturellement une couleur verdâtre sous l’effet de la pluie. Les patines bleus, rouges et jaunes ne sont apparus que plus récemment (XXe siècle). D’autres patines (blanc, gris, …) sont encore plus récentes.

patine_fonderie_bronze
La patine d’un bronze permet d’obtenir un très grand nombre de coloration (image Bellino)

Les produits utilisés
Un grand nombre de produits sont utilisés, seuls ou en combinaison. Ces produits sont dilués à l’eau et sont tamponnés sur la pièce à chaud. La patine constitue un savoir faire spécifique ou chaque artiste développe souvent ses propres recettes de produit de patinage. Les produits de base des patines sont :

Nitrate de cuivre Vert
Nitrate de fer Brun rouge
Sulfure de soufre Brun foncé
Soude Bleu
Oxyde de fer Rouge
Oxyde de zinc ou de titane Blanc

Zone de commentaire !

2 commentaires pour : "La patine d’un bronze d’art – un processus complexe"

  1. Je cherche un professionnel qui pourrait réparer les griffures faites par un enfant sur un bronze noirci de la fin du xix ème siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications

𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗲 𝗳𝗶𝗲𝗿𝘁𝗲́.

 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗲 𝗳𝗶𝗲𝗿𝘁𝗲́. 𝗣𝗮𝗿𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗶𝗹 𝗳𝗮𝘂𝘁 𝗰𝗵𝗮𝗾𝘂𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗿 𝘀𝗮𝘃𝗼𝘂𝗿𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗰𝗰𝗼𝗺𝗽𝗹𝗶𝘀𝘀𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 : 𝗝𝗙𝟮𝗦 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘂𝗹𝘁𝗶𝗻𝗴 […]

piwi
59
0

Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi