La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
153
0
mercredi 21 Fév, 2024
Catégorie : AAESFF

La Fonderie et la Forge en France, c’est fini ! ?

Jean-francois Scavio
Jean-francois ScavioLa Fonderie et la Forge en France, c’est fini !

La Fonderie et la Forge en France, c’est fini ! ?

Je souhaite aborder un sujet qui me tient à cœur : la pérennité et la vitalité de la fonderie et de la forge en France.
Contrairement à une idée largement répandue, ces secteurs ne sont pas finis. En effet, plus de 550 fonderies et forges opèrent sur notre territoire, chacune contribuant à son niveau à l’excellence de notre industrie.

Un exemple frappant de cette excellence est la fabrication des aubes de turbine à gaz que proposent GESiemens Energy,Ansaldo Energia pour les plus connues.
Ce sont véritables bijoux de technicité. (Vous pouvez voir en photo plusieurs coupes d’une pièce. (Cadeau reçu au démarrage de JF2S)

La réalisation de ces pièces nécessite l’intervention de plusieurs acteurs spécialisés : un outilleur comme Neumann, et son PDG Jérôme CHEVREL, un fondeur tel que TURBINE CASTING et mon ami Juan Pascual, un usineur expert comme 2D-DOMECA et son PDG Jérôme DIETRICH et d’autres sous-traitants et fournisseurs.

Chacun de ces maillons est détenteur de certifications rigoureuses, délivrées par des organismes tels que DEKRA Certification France ou AFNOR Certification pour ne citer qu’eux.
Leur collaboration illustre la chaîne de valeur de notre industrie, appuyée par des transporteurs spécialisés et des consultants de haut niveau issus d’entreprises comme Akkodis ou Weld World.

En outre, la formation des équipes, assurée par des institutions telles que le CTIF – métallurgie & transformation des métaux, l’ATF – Association Technique de Fonderie, ou le Pôle Formation UIMM Champagne-Ardenne, l’Ecole Supérieure de Fonderie et de Forge – ESFF le LYCEE POLYVALENT HECTOR GUIMARD garantit le maintien d’un haut niveau de compétence et d’innovation.

Le secteur nucléaire illustre également cette dynamique avec des entreprises comme POMPES RUTSCHI SA, qui s’appuient sur des pièces de fonderie pour leurs équipements. Une entreprise de la métallurgie comme Imperator Industries – Groupe Efire et Cédric GRANDEMENGE travaille aussi pour des marchés exigeants comme l’aéronautique.

Ces exemples concrets démontrent que, loin de disparaître, la métallurgie française se réinvente et s’adapte aux défis contemporains, comme ceux liés à la RSE.

Alors, si certains prétendent que la métallurgie en France est un secteur du passé, je vous invite à partager ces faits : la fonderie et la forge françaises sont bien vivantes et continuent de soutenir l’économie de notre pays, tout en participant activement à la transition écologique et énergétique.
Ces industries sont majoritairement composées de TPE et PME qui font vivre des familles entières et incarnent l’esprit d’innovation et de résilience de l’industrie française.

Continuons donc à faire confiance et à soutenir notre industrie, surtout dans le contexte actuel qui appelle à une responsabilité et une solidarité accrue.

#IndustrieFrançaise #Fonderie #Forge #Métallurgie

Aperçu de l’image


Je souhaite aborder un sujet qui me tient à cœur : la pérennité et la vitalité de la fonderie et de la forge en France.
Contrairement à une idée largement répandue, ces secteurs ne sont pas finis. En effet, plus de 550 fonderies et forges opèrent sur notre territoire, chacune contribuant à son niveau à l’excellence de notre industrie.

Un exemple frappant de cette excellence est la fabrication des aubes de turbine à gaz que proposent GESiemens Energy,Ansaldo Energia pour les plus connues.
Ce sont véritables bijoux de technicité. (Vous pouvez voir en photo plusieurs coupes d’une pièce. (Cadeau reçu au démarrage de JF2S)

La réalisation de ces pièces nécessite l’intervention de plusieurs acteurs spécialisés : un outilleur comme Neumann, et son PDG Jérôme CHEVREL, un fondeur tel que TURBINE CASTING et mon ami Juan Pascual, un usineur expert comme 2D-DOMECA et son PDG Jérôme DIETRICH et d’autres sous-traitants et fournisseurs.

Chacun de ces maillons est détenteur de certifications rigoureuses, délivrées par des organismes tels que DEKRA Certification France ou AFNOR Certification pour ne citer qu’eux.
Leur collaboration illustre la chaîne de valeur de notre industrie, appuyée par des transporteurs spécialisés et des consultants de haut niveau issus d’entreprises comme Akkodis ou Weld World.

En outre, la formation des équipes, assurée par des institutions telles que le CTIF – métallurgie & transformation des métaux, l’ATF – Association Technique de Fonderie, ou le Pôle Formation UIMM Champagne-Ardenne, l’Ecole Supérieure de Fonderie et de Forge – ESFF le LYCEE POLYVALENT HECTOR GUIMARD garantit le maintien d’un haut niveau de compétence et d’innovation.

Le secteur nucléaire illustre également cette dynamique avec des entreprises comme POMPES RUTSCHI SA, qui s’appuient sur des pièces de fonderie pour leurs équipements. Une entreprise de la métallurgie comme Imperator Industries – Groupe Efire et Cédric GRANDEMENGE travaille aussi pour des marchés exigeants comme l’aéronautique.

Ces exemples concrets démontrent que, loin de disparaître, la métallurgie française se réinvente et s’adapte aux défis contemporains, comme ceux liés à la RSE.

Alors, si certains prétendent que la métallurgie en France est un secteur du passé, je vous invite à partager ces faits : la fonderie et la forge françaises sont bien vivantes et continuent de soutenir l’économie de notre pays, tout en participant activement à la transition écologique et énergétique.
Ces industries sont majoritairement composées de TPE et PME qui font vivre des familles entières et incarnent l’esprit d’innovation et de résilience de l’industrie française.

Continuons donc à faire confiance et à soutenir notre industrie, surtout dans le contexte actuel qui appelle à une responsabilité et une solidarité accrue.

Merci de votre attention et de votre engagement en faveur de l’industrie française.

#IndustrieFrançaise #Fonderie #Forge #Métallurgie

Aperçu de l’image

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "La Fonderie et la Forge en France, c’est fini ! ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications

𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗲 𝗳𝗶𝗲𝗿𝘁𝗲́.

 𝗣𝗮𝗿𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝗲 𝗳𝗶𝗲𝗿𝘁𝗲́. 𝗣𝗮𝗿𝗰𝗲 𝗾𝘂’𝗶𝗹 𝗳𝗮𝘂𝘁 𝗰𝗵𝗮𝗾𝘂𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗿 𝘀𝗮𝘃𝗼𝘂𝗿𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗰𝗰𝗼𝗺𝗽𝗹𝗶𝘀𝘀𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 : 𝗝𝗙𝟮𝗦 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘂𝗹𝘁𝗶𝗻𝗴 […]

piwi
59
0

Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi