La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
135
0
jeudi 27 Juin, 2024
Catégorie : AAESFF

La dépouille !

LA DÉPOUILLE

S’il correspond à l’acte de se faire voler ses effets personnels pour le touriste étranger qui visite Paris dans la période actuelle, pour les fondeurs il évoque bien autre chose.


L’angle de dépouille, c’est l’inclinaison nécessaire qu’il faut donner aux parois du moule pour faciliter le démoulage de la pièce.
Quand ça arrache un peu, quand ça coince, on entend les fondeurs expérimentés expliquer aux plus jeunes : « Mets de la dépouille ! »
Dans la vie, dans les relations entre individus quand ça coince il vaut bien mettre des formes ou du jeu de fonctionnement et un peu d’huile si nécessaire.
Pourquoi les politiques qui n’ont pas pris les décisions à temps pour empêcher la désindustrialisation du pays, n’ont-ils pas pris la mesure des arrachements que les effets des fermetures d’usines dans les campagnes allaient créer.
A quoi ont servi les élus locaux ?
Les premiers sur le terrain n’ont-ils pas compris avant tout le monde vers quel chemin nous conduirait cette déroute, cet appauvrissement général ?
Peut-être trop contents de remplacer des friches industrielles par des entrepôts de logistique ils ont cru que ces nouveaux métiers apporteraient de la valeur ajoutée sur leur territoire.
Évidemment non, c’est la transformation de la matière qui en crée et qui alimente le bon plateau de la balance commerciale.
C’est l’industrie qui donne les bons salaires aux compagnons spécialisés qui accèdent à l’ascenseur social.
Combien d’apprentis ont fini chef d’atelier, patron de production ou directeur d’usine ?
J’en ai vu tellement, et qu’elle fierté pour eux et leurs proches.
Le livreur à vélo finira-t’il chef de la flotte ?
On a remplacé des métiers pointus, rémunérateurs, stables qui structuraient une campagne vivante par des petits boulots sans grand intérêt au destin aléatoire.

La Chine est passée du vélo à une nation d’ingénieurs pendant que nous faisions le chemin inverse.
C’est bien vu !
Et après tout le monde crie au loup.

Ceux qui se présentent à nouveau pour solliciter nos votes ont une énorme responsabilité dans ce fiasco.
Soit ils étaient d’accord, ou pire ils n’ont rien dit pour ne pas se faire remarquer.
Et pourtant il était clair qu’à force de restructurer, de faire des chèques pour acheter la paix sociale, ça finirait par se voir que notre problème numéro 1 c’est la désindustrialisation de la France.
Alors la mère de toute les batailles c’est l’industrie et c’est tout de suite.
Mettez un peu plus de dépouille s’il vous plaît.
PATRICK BELLITY hashtagindustrie hashtagautomobile hashtagfrancerelance

Aucune description alternative pour cette image

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "La dépouille !"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi