La fonderie et Piwi

MENU
Par : fred
262
1
mardi 23 Fév, 2016
Catégorie : Selon la presse

Fonderie Waeles Bléré

Un an après sa création, les membres de l’association Mémoire et Patrimoine de la Fonderie ont déjà réalisé un véritable travail de fourmi, qui les a amenés à travailler sur toutes les entreprises du site Waeles, mais aussi sur les terrains.
En effet, que pouvaient être les 28.000 m² d’aujourd’hui, en 1960, date de l’arrivée de Waeles à Bléré ? Pour tenter de répondre à cette question, des recherches ont été effectuées dans les archives municipales et départementales. « Pour la fonderie Waeles, nous avons rencontré le premier directeur de l’usine, M. Bouillant, puis des anciens salariés, afin de reconstituer l’histoire de la fonderie et celle du site, au gré des acquisitions de terrains et entreprises. Au total, nous avons pris les témoignages de douze personnes et déjà dix autres sont à rencontrer en ce début d’année », explique Patrick Perrault, président de l’association.

Les bâtiments de l’ancien abattoir en 3D

Pour l’entreprise Lescuyer, l’association a rencontré, là aussi, un ancien salarié et consulté différents documents, pour commencer l’historique de cette société. Deux autres sont à voir prochainement.
Concernant l’abattoir municipal, Patrick Perrault s’est fait expliquer son fonctionnement par le dernier régisseur. « J’ai retrouvé également le dossier original de création, de 1869, dans les archives municipales, ce qui m’a permis de reconstruire les bâtiments en 3D afin de visualiser l’ensemble. L’absence de photos étant un handicap dans nos recherches. Nous allons solliciter les anciens bouchers de la ville pour compléter cette histoire ».
En revanche pour l’usine à gaz, les recherches sont beaucoup plus compliquées. A ce jour aucun document n’a été retrouvé. Seule piste, les témoignages de deux enfants du directeur en poste en 1930.
Les projets pour 2016 : l’association va poursuivre ses recherches sur les entreprises du site et continuer à collecter des témoignages. « Le recueil de témoignages sera notre priorité. En effet, compte tenu de l’ancienneté de ces entreprises, les premiers salariés ou les Blérois ayant connu ces activités sont âgés de plus de 80 ans pour beaucoup, et il serait dommage de perdre ce savoir et ces connaissances, d’autant que ces personnes ne sont pas avares de raconter leur histoire ».
Par ailleurs, les recherches vont être élargies à d’autres anciennes entreprises de Bléré, en commençant par la fonderie « Richard » qui se trouvait quai Bellevue.
Une exposition sera proposée afin de retransmettre ces découvertes aux Blérois et d’animer le site pour les Journées du Patrimoine.

Zone de commentaire !

1 commentaire pour : "Fonderie Waeles Bléré"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi