La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
263
0
dimanche 08 Mai, 2022
Catégorie : Selon la presse

Fonderie d’aluminium de Dunkerque : l’étau judiciaire se resserre sur le groupe de Sanjeev Gupta

LE MONDE –Par Eric Albert(Londres, correspondance) et Simon Piel

Perquisition en France, enquêtes sur plusieurs fronts au Royaume-Uni… l’empire sidérurgique de Sanjeev Gupta, ex-propriétaire de la fonderie de Dunkerque, est au cœur de la tourmente.

 Le site sidérurgique Liberty Ostrava, en République tchèque, appartenant à Gupta Family Group, le 10  février  2021.  JAROSLAV 
 OZANA / AP

Le délicat château de cartes qu’est l’empire industriel de Sanjeev Gupta, qui possédait jusqu’en 2021 la fonderie d’aluminium de Dunkerque, vient de subir une série de secousses supplémentaires ces deux dernières semaines. En France, des perquisitions ont eu lieu le 20 avril dans ses bureaux de Paris et de Loon-Plage (Nord).

Une semaine plus tard, le 27 avril, au Royaume-Uni, le Serious Fraud Office, l’équivalent britannique du Parquet national financier, a déposé auprès du groupe une demande officielle de remise de documents. Enfin, affaire connexe, le régulateur britannique de la comptabilité, le Financial Reporting Council, a ouvert le 4 mai une enquête sur l’auditeur des entreprises de M. Gupta, King & King. Le tout se déroule sur fond de bataille judiciaire pour le contrôle de la fonderie de Dunkerque.

Au cœur du dossier se trouve une question lancinante depuis que l’homme d’affaires indo-britannique est apparu sur la scène industrielle il y a une décennie : comment se finançait-il ? Pendant des années, Gupta Family Group (GFG) a semblé réussir à acheter des usines dont plus personne ne voulait, essentiellement dans l’acier et l’aluminium, sans difficultés apparentes. A son apogée, en 2019, le groupe affirmait réaliser un chiffre d’affaires de 20 milliards de dollars (19 milliards d’euros), avec 35 000 employés, dont 2 000 en France.

Le président de la République Emmanuel Macron avait reçu l’entrepreneur en grande pompe au château de Versailles pour le sommet Choose France, en janvier 2019. Gérald Darmanin, alors ministre de l’action et des comptes publics, avait fait le déplacement à Dunkerque pour célébrer l’acquisition de l’usine, un fleuron industriel rentable. GFG était alors présent du Royaume-Uni à l’Australie en passant par les Etats-Unis et l’Europe continentale (France, Belgique, Roumanie, Pologne…).

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Fonderie d’aluminium de Dunkerque : l’étau judiciaire se resserre sur le groupe de Sanjeev Gupta"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi