La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
263
1
vendredi 03 Fév, 2012
Catégorie : Economie

Désindustrialisation : A Saint Denis comme à La Plaine, du tertiaire à la place des usines et un stade de France

« Dès le milieu du XIXe siècle, écrit-elle, toutes sortes d’industries chimiques s’y installent, comme la Société anonyme des matières colorantes et produits chimiques de Saint-Denis, la fabrique de sulfure de carbone Deïss, la société de la Bougie de l’Étoile, la Manufacture d’engrais chimiques, la Stéarinerie française. La métallurgie est représentée par les aciéries Paris-Outreau, la fonderie de fer Devaux, l’entreprise Cazeneuve de fabrication de tours et de machines-outils et les ateliers d’entretien et de réparation du matériel roulant de la Compagnie des Chemins de fer du Nord. »

Je vous ai parlé d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître….

Zone de commentaire !

1 commentaire pour : "Désindustrialisation : A Saint Denis comme à La Plaine, du tertiaire à la place des usines et un stade de France"

  1. J’aurais aimé que vous précisiez que Paris Outreau avait ,
    impasse de la Jonquière une annexe  » Fonderie acier  » dirigée par
    Mr PRESVOST (ESF)vet secondé par Mr DUBOURG ‘ESF) ; J’ai ètè apprenti dans cette entreprise et en suis sortie très honoré ; Jai terminé
    ma carrière dans l’éducation Nationale spécialisé en Fonderie .

    Merci de parler de cette Fonderie d’acier

     

    Piwi : a travaillé avec Messieurs Prévost et Dubourg aux APO Aciérie de Paris Outreau rue de la Monjoie à La Plaine Saint Denis,

    c’était en 1972

     

    Merci à M. Caron de nous dire dans quelle section fonderie il a enseigné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi