La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
237
1
mardi 01 Août, 2023
Catégorie : AAESFF

Adèle Feyssat ESFF

« Je n’aime pas me compliquer la vie, voilà pourquoi je me suis lancée dans l’entrepreneuriat.

La simplicité, c’est (très) important pour moi. Je cherche toujours comment arriver à un résultat souhaité sans me prendre la tête.

Il y a 2 ans, j’étais salariée.

Je m’étais retrouvée là parce que j’avais emprunté le parcours logique de la bonne élève : prépa, école d’ingénieur, CDI. Aussi simple que ça.

Je ne m’étais pas creusé la tête pour savoir si c’était ce qui me convenait, j’avais suivi le flow.

70 km aller, 70 km retour, 5j/7
Des grosses journées de travail
Aucune flexibilité sur les horaires
Des dates de congés imposés
Un bon salaire d’ingénieur

Jusqu’ici ça ne m’avait pas posé de problème.

Je n’avais rien contre le salariat et j’adorais mon domaine d’expertise (la fonderie 🤩).

Sauf qu’avec mon mari, on a voulu fonder une famille.

Et ça, ça me paraissait compliqué à concilier avec ma vie professionnelle en l’état.

Alors je me suis demandé comment faire pour que ça soit plus simple.

Je voulais :

Travailler à la maison
Des petites journées de travail
De la flexibilité sur les horaires
Pas de congés imposés
Le même salaire (pas envie de faire de compromis 🤣)

Un CDI comme ça, c’est difficile à trouver !

Le plus simple, c’était de créer mon job sur mesure en me lançant dans l’entrepreneuriat.

Donc c’est ce que j’ai fait.

Aujourd’hui : on a un bébé et je m’épanouis dans mon business.

Je travaille à la maison
Je travaille 6h par jour, 4 j/7
Mes horaires sont flexibles
Je pose mes congés quand je veux
Je me verse un revenu inférieur à mon ancien salaire, mais qui s’en rapproche petit à petit

Et en bonus, je m’éclate tout autant dans mon nouveau domaine (l’organisation et la gestion d’entreprise 🤩)

Est-ce que c’était si simple que ça ?

Bon… pas vraiment 😅

Mais est-ce que ça aurait été plus simple en étant salariée ?

Je ne pense pas !

Pour moi, c’était plus simple d’obtenir la vie que je voulais en devenant entrepreneure qu’en restant dans le salariat. »

PS : cette semaine, je participe au challenge #JeRamenMaFraise dans la #TeamMarieCurie

PPS : la photo est de Pauline Bernard

Aucune description alternative pour cette image

Zone de commentaire !

1 commentaire pour : "Adèle Feyssat ESFF"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi