La fonderie et Piwi

MENU
Par : piwi
118
0
lundi 17 Juin, 2024
Catégorie : Actu flash

Alstom, le retour inattendu du rescapé 

Malgré ses difficultés Alstom reste l’un des plus grands fabricants de trains au monde et son carnet de commandes, garni pour cinq bonnes années, est là pour le prouver.

Alstom, le retour inattendu du rescapé 

Massacré en Bourse à l’automne, le groupe ferroviaire change de gouvernance. Ses fondamentaux sont bons, mais son image de victime de la désindustrialisation à la française lui colle à la peau.

Le TGV-M, dans l'usine Alstom de Belfort. Cette cinquième génération de train à grande vitesse devrait entrer en service l'an prochain.
Le TGV-M, dans l’usine Alstom de Belfort. Cette cinquième génération de train à grande vitesse devrait entrer en service l’an prochain. (Frederick Florin/AFP)

Par Daniel FORTIN extraits      article  LES ECHOS 

Le capitalisme n’est pas moral.  le groupe a divisé par quatre la valeur qui était la sienne lors de la fusion avec Bombardier.

Problèmes récurrents de cash-flow. Endettement élevé. Retards multiples de livraison. Contrats à problèmes : tous ces éléments ont pesé lourd dans la crise récente.

Stupeur et tremblements. ce doute ouvertement manifesté par la place financière sur la viabilité d’Alstom, redevenu simple fabricant de trains après la vente de sa branche énergie à l’américain General Electric en 2015.

Zone de commentaire !

0 commentaires pour : "Alstom, le retour inattendu du rescapé "

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Dernières publications


Toutes nos catégories

Articles par années

Les partenaire de Piwi